La Blanche et la Noire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Blanche et la Noire
Les2Femmes-Félix Vallotton-1913.jpg
Artiste
Félix Vallotton
Date
1913
Type
Nu
Technique
Dimensions (H × L)
114 × 147 cm
Localisation
Propriétaire
Fondation Hahnloser

La Blanche et la Noire est un tableau du peintre franco-suisse Félix Vallotton en 1913. Le tableau fait référence à l'Olympia de Manet, ainsi qu'à l'Odalisque à l'esclave d'Ingres. Le tableau fait partie des collections de la fondation Hahnloser, de la Villa Flora à Winterthour, en Suisse.

Le tableau présente les amours saphiques d'une sylphide et d'une Noire passionnée dans une composition qui évoque Ingres[1]. À la différence de ses prédécesseurs, Vallotton se débarrasse de toutes références exotiques, pour opposer un nu dans une position passive, faisant contraste avec la femme noire qui la regarde en fumant une cigarette[2].

Comme dans le reste de son œuvre, Vallotton s'abstient de toute tentative de séduction. Ses nus n'ont pas une beauté aguicheuse et si la femme allongée évoque par sa composition l'Olympia de Manet, elle n'a pas l'expression provocatrice[3]. Drapée de bleu, la femme noire est peinte cigarette à la bouche dans une attitude qui aurait pu être celle d'un homme, contemplant sur un lit défait une dormeuse rousse à la nudité relâchée, sa probable partenaire[4].

La toile est notamment présentée en 2013 lors de l'exposition « Le feu sous la glace » consacrée à Félix Vallotton au Grand Palais à Paris[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Félix Vallotton, un maître méconnu », lejdd.fr, (consulté le 31 août 2017)
  2. Newman 1992, p. 162.
  3. Thierry Savetier, « Exposition Félix Vallotton, derniers jours… », lemonde.fr, (consulté le 31 août 2017)
  4. a et b Joann Sfar, « La Blanche et la Noire », franceinter.fr, (consulté le 31 août 2017)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Sasha M. Newman (dir.) et al., Félix Vallotton, Paris, Flammarion, (ISBN 2-08-012509-5)