La Biche au bois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Biche au bois est un conte de fées publié en 1698 par Marie-Catherine d'Aulnoy dans le recueil intitulé Contes nouveaux ou Les Fées à la mode. C'est une variation du conte plus connu La Belle et la Bête.

Affiche du vaudeville-féerie de Jules Chéret en 1876

Résumé[modifier | modifier le code]

Une reine apprend de la Fée de la Fontaine qu'elle aura (enfin) un enfant : une fille nommée Désirée. Celle-ci reçoit les dons de six fées (dont Tulipe, celle qui aimera le plus la princesse) : la beauté, la sagesse, la fortune, la santé... Mais en contrepartie, la Fée de la Fontaine, jalouse d'avoir été oubliée, l'interdit de se montrer à la lumière du jour avant ses quinze ans.

Désirée vit alors dans un palais souterrain pendant plus de dix ans avec sa dame d'honneur et ses filles d'honneur (Fleur-d'Epine, la mauvaise, et Giroflée, la fidèle).

Peu avant ses quinze ans, on envoie à tous les princes un portrait de Désirée. Le jeune prince Guerrier tombe si amoureux d'elle qu'il en tombe malade et envoie deux ambassadeurs : Becafigue, pour demander le mariage avec Désirée et un autre, venant pour annuler celui conclu avec la princesse éthiopienne.

Après de multiples négociations, les parents de Désirée acceptent qu'elle le rejoigne dans un carrosse entièrement fermé (Guerrier est au chevet de la mort).

Mais pendant le voyage en forêt, Fleur-d'Epine pousse sa mère à ouvrir les rideaux du carrosse. Désirée se transforme alors en biche et la Fée de la Fontaine (ayant appris le mariage annulé de l’Éthiopienne, sa filleule, en faveur de la princesse), provoque un orage afin de chasser tout le cortège et éviter tout témoin. Il ne reste plus que Fleur-d'Epine, sa mère et Giroflée (celle-ci part à la recherche de Désirée).

Fleur-d'Epine et sa mère sont jetées en prison et le père de Guerrier envoie son armée contre le royaume de Désirée (ils pensent que ses parents lui ont menti). Guerrier décide ensuite de se retirer de son palais avec Becafigue et de vivre de la chasse dans la forêt.

Giroflée retrouve rapidement sa maîtresse et la fée Tulipe leur permet de trouver un logement pour la nuit et raccourcit le temps de l'enchantement de Désirée en plus de lui permettre de reprendre forme humaine la nuit.

Quant à Guerrier, il rencontre la biche par hasard et décide de la prendre en chasse, puis de se lier d'amitié avec elle. Mais ne comprenant pas pourquoi elle l'évite, il la blesse. Giroflée vient tirer Désirée d'affaire.

Guerrier et Désirée (continuant à l'aimer malgré sa blessure) finissent par se retrouver. La malédiction de la Fée de la Fontaine se brise alors et Désirée rencontre son beau-père, partant à l'instant pour son expédition punitive. Elle fait libérer sa dame et sa fille d'honneur, puis les six fées organisent le mariage tant attendu, qui dure au total trois mois. Le même jour, Becafigue épouse Giroflée.

Le conte se termine par une moralité en vers, où il est dit que si on aime, on finit par être aimé en retour.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Anne Defrance, Les contes de fées et les nouvelles de Madame d’Aulnoy, 1690-1698 : l’imaginaire féminin à rebours de la tradition, Genève, Droz, , 361 p., 23 cm (ISBN 978-2-60000-278-3, OCLC 499270413, lire en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :