La Belle Vie (chanson)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Belle Vie.
La Belle Vie

Chanson
Sortie 1962
Compositeur Jean Broussolle et Sacha Distel

La Belle Vie est une chanson composée par Jean Broussolle et Sacha Distel en 1962. Elle est devenue un standard de jazz en 1963 lorsque le chanteur américain Tony Bennett l'enregistra sous le titre The Good Life.

Origine[modifier | modifier le code]

Sacha Distel compose ce thème pour illustrer l'orgueil, un tableau de Roger Vadim dans le film à sketches Les Sept Péchés capitaux en 1962[1] . Il appelle ce morceau Marina. Sacha Distel le transmet ensuite à Duke Niles, correspondant américain de son oncle Ray Ventura et producteur chez Capitol Records.

Duke Niles confie à Jack Reardon l'écriture des paroles, et propose la chanson à Tony Bennett sous le titre The Good Life. Avec ce single, Bennett obtient un succès rapide dans les classements américains (18e au Billboard Hot 100) et anglais (27e au UK Singles Chart) en 1963.

The Good Life est devenue l'une des références de Bennett, utilisée comme titre de son autobiographie en 1998. Elle est reprise dans ses récents albums (MTV Unplugged: Tony Bennett en 1994 et Duets: An American Classic en duo avec Billy Joel, en 2006). Il continue à la chanter régulièrement lors de ses concerts.

Les paroles de la version française ont été écrites par Jean Broussolle en 1963, pour une interprétation par Sacha Distel.

La chanson[modifier | modifier le code]

Le texte anglais de Jack Reardon vante la vie facile : « La belle vie, faite de plaisirs, semble être l'idéal »[2]. Mais prévient que l'amour durable ne saurait être vécu ainsi : « Tu ne seras pas vraiment amoureux si tu ne prends aucun risque, sois franc envers toi-même, ne fais pas semblant avec l'amour »[3].

Les paroles en français traduisent le même propos, mais de façon plus imagée et moins moralisatrice : « Oui, la belle vie, on s'en lasse, on est triste, et l'on traîne ».

The Good Life : versions enregistrées[modifier | modifier le code]

Dans la culture[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent du générique de l'œuvre audiovisuelle présentée ici.

Dans la publicité[modifier | modifier le code]

A la télévision[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Les sept pêchés capitaux sur l’Internet Movie Database
  2. (en) It's the good life, Full of fun, Seems to be the ideal.
  3. (en) You won't really fall in love, For you can't take the chance, So be honest with yourself, Don't try to fake romance.
  4. (en) Gangster No. 1 sur l’Internet Movie Database
  5. (en) Matchstick Men sur l’Internet Movie Database
  6. (en) « Queen opens new Heathrow Terminal », sur news.bbc, (consulté le 14 mars 2008)