La Bastide-d'Engras

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bastide.
La Bastide-d'Engras
La Bastide-d'Engras
Tour de l'horloge de La Bastide d'Engras
Blason de La Bastide-d'Engras
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Gard
Arrondissement Nîmes
Canton Uzès
Intercommunalité Communauté de communes du pays d'Uzès
Maire
Mandat
Pascal Gisbert
2014-2020
Code postal 30330
Code commune 30031
Démographie
Population
municipale
202 hab. (2015 en diminution de 5,16 % par rapport à 2010)
Densité 21 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 05′ 44″ nord, 4° 28′ 45″ est
Altitude Min. 154 m
Max. 260 m
Superficie 9,85 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Gard

Voir sur la carte administrative du Gard
City locator 14.svg
La Bastide-d'Engras

Géolocalisation sur la carte : Gard

Voir sur la carte topographique du Gard
City locator 14.svg
La Bastide-d'Engras

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
La Bastide-d'Engras

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
La Bastide-d'Engras

La Bastide-d'Engras est une commune française située dans le département du Gard, en région Occitanie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Commune située au sein de la communauté de communes Pays d'Uzès et proche de Saint-Laurent-la-Vernède et Pougnadoresse

Hydrographie et relief[modifier | modifier le code]

Cours d'eau sur la commune ou à son aval[1] :

  • rivière la Tave,
  • ruisseau de la brives.

Climat[modifier | modifier le code]

Village classé Csb dans la classification de Köppen et Geiger[2].

Voies de communications et transports[modifier | modifier le code]

Voies routières[modifier | modifier le code]

La commune est traversée par la Départementale 211.

Transports en commun[modifier | modifier le code]

Lignes SNCF[modifier | modifier le code]

La gare la plus proche est à Remoulin[3].

Transports aériens[modifier | modifier le code]

Les aéroports les plus proches sont :

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Époque moderne[modifier | modifier le code]

Révolution française et Empire[modifier | modifier le code]

Époque contemporaine[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1995 2014 Jean-Marie Blanchard DVG  
2014 en cours Pascal Gisbert DVG Retraité Fonction publique
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[5].

En 2015, la commune comptait 202 habitants[Note 1], en diminution de 5,16 % par rapport à 2010 (Gard : +4,01 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
400 328 369 376 423 422 428 451 392
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
416 395 373 360 362 374 344 320 316
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
280 292 290 264 254 217 238 212 211
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
206 201 179 178 177 191 211 214 208
2015 - - - - - - - -
202 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

La commune dépend de l'Académie de Montpellier.

  • École élémentaire[8].
  • Écoles intercommunales[9].
  • Les collèges et lycées les plus proches sont à Uzès.

Santé[modifier | modifier le code]

Professionnels de santé le plus proches à Saint-Marcel-de-Careiret et Saint-Quentin-la-Poterie[10].

Cultes[modifier | modifier le code]

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Association "Loisirs et animations"[13].

Économie[modifier | modifier le code]

Budget et fiscalité 2016[modifier | modifier le code]

Mairie de La Bastide-d'Engras

En 2016, le budget de la commune était constitué ainsi[14] :

  • total des produits de fonctionnement : 211 000 , soit 992  par habitant ;
  • total des charges de fonctionnement : 175 000 , soit 821  par habitant ;
  • total des ressources d’investissement : 115 000 , soit 541  par habitant ;
  • total des emplois d’investissement : 132 000 , soit 619  par habitant.
  • endettement : 194 000 , soit 910  par habitant.

Avec les taux de fiscalité suivants :

  • taxe d’habitation : 11,15 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés bâties : 15,44 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés non bâties : 45,05 % ;
  • taxe additionnelle à la taxe foncière sur les propriétés non bâties : 0,00 % ;
  • cotisation foncière des entreprises : 0,00 %.

Chiffres clés Revenus et pauvreté des ménages en 2014 : Médiane en 2014 du revenu disponible, par unité de consommation : 19 218 [15].

Emploi[modifier | modifier le code]

Entreprises de l'agglomération[modifier | modifier le code]

Secteurs d'activités[modifier | modifier le code]

Agriculture[modifier | modifier le code]

Tourisme[modifier | modifier le code]

  • La Bastide Eden[17].
  • La Vieille Grange.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Édifices religieux[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Monastère de Solan.

Édifices civils[modifier | modifier le code]

  • Château de la Bastide d'Engras[21].
  • Inventaire du patrimoine de la commune[22] :
    • Beffroi, Monument aux morts (plaque commémortaive)[23],
    • Horloge et son campanile en fer forgé.
    • Croix de mission (calvaire),
    • Croix de chemin,
    • Jardins potagers,
    • Mairie-école,
    • Puits et lavoir couvert[24].

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Article connexe : armorial des communes du Gard.
Blason de La Bastide-d'Engras

Les armes de La Bastide-d'Engras se blasonnent ainsi :

D'hermine au pal losangé d'argent et d'azur[27].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. L'eau dans la commune
  2. Climat et historique météo de la Bastide-d'Engras
  3. Gare de Remoulin
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  8. École élémentaire publique
  9. La création d’un syndicat intercommunal a permis de conserver cinq classes et leurs enseignants
  10. Médecins les plus proches
  11. Paroisse d'Uzès
  12. Monastère Orthodoxe de Solan
  13. Association "Loisirs et animations"
  14. Les comptes de la commune
  15. Chiffres clés Évolution et structure de la population. Dossier complet
  16. Route des vins Duché-d'Uzès
  17. La Bastide Eden
  18. Gard : la Terre est le jardin des soeurs du monastère de Solan
  19. Monastère orthodoxe de Solan, un modèle agricole basé sur le respect de la Création
  20. « Le Monastère orthodoxe de la Protection de la Mère de Dieu », sur www.monasteredesolan.com (consulté le 12 février 2015)
  21. Château de la Bastide d'Engras
  22. Inventaire du petit patrimoine du Pays Uzège-Pont du Gard
  23. Monument aux morts, Plaques commémoratives
  24. Lavoirs
  25. Fiche biographique sur le site de l'Académie française
  26. E de Séréville, F de Saint-Simon Dictionnaire de la noblesse française, 1975, page 579.
  27. Le blason de la commune sur « Gaso », sur www.labanquedublason2.com (consulté le 12 février 2015)