La Bande du drugstore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Bande du drugstore est un film français réalisé par François Armanet, sorti en 2002 et adapté de son roman éponyme.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dans les années soixante, juste avant les évènements de mai 68, les minets du Drugstore étaient les mieux sapés, ne croyaient qu'en eux-mêmes et s'imaginaient tout réinventer. La drague, les boîtes, les premiers joints, les vacances sur la côte normande, mais aussi l'amour et la frime. Philippe et Marc font les quatre cents coups. Charlotte et Nathalie en font de même de leur côté...

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • La boum ainsi que certaines autres scènes du film ont été tournées pendant une quinzaine de jours dans le manoir anglo-normand de madame Devinat, qui n'est autre que la petite fille de Georges Clemenceau. La villa ayant appartenu au grand homme est donc restée demeure familiale, et se trouve sur les hauteurs de Veules-les-Roses...
  • Lors de la fête foraine (tournée place des écossais à Veules-les-Roses), c'est Alain de Nardis, gloire locale rouennaise, qui assure la musique rock jouée sur scène...
  • Toute une nuit fut consacrée à simuler un accident entre le petit bolide rouge de Pierre de Cavaillac (avec Jane à son bord) et un autochtone à cyclomoteur passablement éméché. Voiture travelling, cascadeur (...qui retourna la scène six fois !), une grosse mise en place en pure perte puisque la scène fut finalement... coupée au montage !
  • Guillaume Schiffman perdit sa mère lors du tournage. Il dut s'absenter par deux fois et fut remplacé au pied-levé par deux chef-opérateurs successifs afin de ne pas interrompre le tournage.

Liens externes[modifier | modifier le code]