La Bande à papa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
La Bande à papa
Réalisation Guy Lefranc
Scénario Frédéric Dard
Acteurs principaux
Sociétés de production Pathé
Cinéphonic
SGGC
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre comédie policière
Durée 90 minutes
Sortie 1956

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Bande à Papa est un film français réalisé par Guy Lefranc, sorti en 1956.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Fernand Jérôme, petit employé de banque du Crédit populaire, met involontairement en échec un braquage au pied de son domicile rue de la Clef. Devenu l'homme qui met en fuite de dangereux gangsters, sa soudaine notoriété fait tomber dans ses bras la jeune fille qu'il courtisait en vain depuis longtemps : Renée Merlerin. Elle est la fille de l'inspecteur de police Victor Merlerin. Ce dernier recherche le « Grand J », auteur du braquage et qui n'est autre que le père de Fernand, disparu depuis des années. À la table de fiançailles des jeunes gens, Merlerin voisinera avec le « Grand J » qu'il recherche dans toute la France.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Précisions[modifier | modifier le code]

  • Florence Blot, citée par les catalogues 1951-1955, n'apparaît ni au générique ni à l'écran. Son rôle a été coupé au montage où elle a été remplacée par Geneviève Morel.
  • Idem pour Albert Michel, le seul pompier « visible » (les cinq dernières minutes du film) est Charles Bouillaud.
  • Jean Ozenne ne figure pas dans le film, l'unique directeur de banque que comporte l'intrigue est interprété par René Lefèvre-Bel.

Liens externes[modifier | modifier le code]