LaToya Pringle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
LaToya Pringle Portail du basket-ball
LaToya Pringle versus Connecticut.jpg
LaToya Pringle en 2008
Fiche d’identité
Nom complet LaToya Antoinette Pringle
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis Drapeau de la Turquie Turquie
Naissance (28 ans)
Nuremberg, Allemagne
Taille 1,91 m (6 3)
Poids 73 kg (161 lb)
Situation en club
Club actuel Abdullah Gül Üniversitesi
Mystics de Washington
Numéro  ?
30
Poste ailière
Carrière universitaire ou amateur
 ?
2004-2008
Seventy-First HS
Tar Heels de Caroline du Nord
Draft WNBA
Année 2008
Position 13e
Franchise Mercury de Phoenix
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2008
2009
2011
2015

2008-2009
2009
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014
2014-2015
Mercury de Phoenix
Lynx du Minnesota
Sparks de Los Angeles
Mystics de Washington

Maccabi Ramat Hen
TED Kayseri
TED Kayseri
TED Kayseri
TED Kayseri
TED Kayseri
Abdullah Gül Üniv.
4,4
2,2
3,9[1]
en c

15,9[2]
18,7[3]
13,8[4]
17,8
14,6
13,8
14,4[5]
Sélection en équipe nationale **
Drapeau : Turquie Turquie

* Points marqués dans chaque club dans le cadre des compétitions nationales et continentales.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

LaToya Pringle, connue aussi comme Lara Sanders ou LaToya Sanders, née le à Nuremberg (Allemagne) est une joueuse de basket-ball américaine naturalisée turque, reconnue pour ses talents de contreuse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est née en Allemagne de parents militaires qui se sont installés par la suite à Fayetteville (Caroline du Nord). Jeune, elle a aussi pratiqué le volley-ball, où elle développé ses qualités au contre, profitant notamment de ses longs bras[6]. A la Seventy-First High School de Fayetteville, elle est nommée Miss Basketball de Caroline du Nord tant en junior qu'en senior et dans le meilleur cinq de l’État. Elle conduit son équipe au titre de championnes de l'État en 2003 et 2004, étant élue MVP à ces deux occasions. En 2003, elle capte un total record de 28 rebonds. En 2004, elle inscrit 25 points, 18 rebonds et 7 contres en finale pour des statistiques sur la saison de 21,5 points, 14,2 rebonds et 9 contres[7].

Elle établit un nouveau record de contres avec les Tar Heels de Caroline du Nord : 336 en 4 ans (dont 121 en junior, 5e performance de NCAA). En senior, elle inscrit 14,6 points par match pour des moyennes en carrière de 8,8 points, 5,7 rebonds et 2,4 contres et est nommée meilleur défenseure de l'ACC[8],[4].

Draftée en 2008 par le Mercury de Phoenix en 13e position, LaToya Pringle n'y passe qu'une saison (4,4 points à 44,8 %, 3,5 rebonds et (1,52 contres, 5e performance de WNBA, 1re rapporté au temps de jeu), étant cependant titulaire pour ses 7 dernières rencontres[4],[8]. Elle est transférée au Lynx du Minnesota avec Kelly Miller contre Nicole Ohlde[9].

Au printemps 2011, elle est signée par les Sparks de Los AngelesJennifer Gillom, qui l'avait déjà côtoyée aux Lynx: « Elle est fantastique en défense et a une grande présence dans les vestiaires »[8].

En 2008-2009, elle joue au Maccabi Ramat Hen (Israël) pour 15,9 points à 61,4 % et 12,2 rebonds par match[2]. En 2009-2010, elle dispute le championnat turc avec TED Kayseri pour des statistiques de 18,7 points et 11,8 rebonds en 19 matches[3]. puis l'année suivante de 13,8 points, 8,5 rebonds (7e moyenne de la ligue) et 1,9 contres (meilleure moyenne de la ligue)[4].

Après avoir été un élément majeur de la Turquie (16,7 points et 8,4 rebonds) pendant l'Euro 2015, elle fait son retour en WNBA après ans d'absence pour les Mystics de Washington[10]. Ainsi, lors de la victoire face au Fever de l'Indiana le 17 juillet, elle inscrit 16 points, 8 rebonds et 514 points, 10 rebonds et 5 passes décisives[11].

Clubs[modifier | modifier le code]

WNBA

Europe:

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

  • 2003, 2004 : Miss BasketBall North Carolina
  • Meilleure contreuse de l'histoire d'UNC
  • 2008 : Meilleure défenseure de l'Atlantic Coast Conference
  • 2011: Meilleure contreuse du championnat turc

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « LaToya Pringle », WNBA (consulté le 5 août 2011)
  2. a et b (en) « LaToya Pringle », Safsal.co (consulté le 5 août 2011)
  3. a et b « LaToya Pringle », USbasketball.com (consulté le 5 août 2011)
  4. a, b, c et d (en) « LaToya Pringle », WNBA (consulté le 5 août 2011)
  5. « Lara Sanders », FIBA (consulté le 25 mai 2015)
  6. (en) « Get to Know LaToya Pringle », WNBA (consulté le 5 août 2011)
  7. (en) « Tar Heel Player Profile », UNC (consulté le 5 août 2011)
  8. a, b et c (en) « Sparks sign LaToya Pringle » (consulté le 5 août 2011)
  9. (en) « Mercury Trade Miller, Pringle for Ohlde » (consulté le 5 août 2011)
  10. Barbara, « Lara Sanders rejoint les Washington Mystics », ladyhoop.com,‎ (consulté le 9 juillet 2015)
  11. (en) Jānis Kacēns, « Roundup: Despite injuries Minnesota beats Chicago at home », Love Women's Basketball,‎ (consulté le 19 juillet 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :