L (chanteuse)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
L
Nom de naissance Raphaële Lannadère
Naissance (41 ans)
Paris
Activité principale auteure-compositrice-interprète
Genre musical Chanson française
Labels Tôt ou tard - Un Plan Simple

L (de son vrai nom Raphaële Lannadère[1]), née le [2], est une auteure-compositrice-interprète française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Très jeune, L chante et donne de petits concerts pour sa famille.

Vers ses 20 ans, avec l'aide d'une ethnomusicologue, elle étudie les polyphonies tsiganes, corses, bulgares, le gospel et le fado, qui marqueront sa musique et sa façon de chanter[3].

En 2002, elle se choisit un nom de scène, L en référence au roman Lady L. de Romain Gary. Elle le choisit également car c'est l'initiale de son nom mais aussi celle des noms de famille de chacun·de de ses grands-parents[4].

Elle donne son premier concert dans la cave d'une rôtisserie parisienne, accompagnée par celui qui deviendra Babx[2]. S'ensuivent beaucoup de concerts, dans lesquels elle reprend les classiques de la chanson française (Édith Piaf, Léo Ferré, Jacques Brel, Barbara), et pendant lesquels elle peaufine son écriture. Elle a également chanté avec le Brésilien Ricardo Tete ou Teófilo Chantre[2].

Son premier EP 6 titres sort en 2008, et est diffusé sur FIP, France Inter et Europe 1[5].

En 2010, elle est invitée aux Découvertes du Printemps de Bourges et au Chantier des Francos[5]. Elle écrit pour Camélia Jordana.

Son premier album, Initiale, est sorti en . Acclamé par la critique, il lui vaut notamment la une de Télérama[1].

Elle est lauréate 2011 du deuxième prix Barbara, remis par le Ministère de la Culture[6].

Elle gagne le prix Félix-Leclerc de la chanson de 2011 du côté français[7].

En 2015 paraît son deuxième album, L., aux sonorités penchant vers l'electro[1], sur lequel elle rend hommage à Lhasa[8]. La presse se montre alors assez critique[9]. Elle abandonne à l'occasion de cette sortie le pseudonyme L (compliqué à trouver dans les moteurs de recherche) pour reprendre son nom complet[10].

En 2018 paraît Chansons, arrangé par Clément Ducol, sur lequel elle est accompagnée par un piano, une harpe et un quatuor à cordes[11]. Elle y évoque notamment, dans la chanson Orlando, la fusillade du 12 juin 2016 à Orlando dans la boîte de nuit LGBT le Pulse[12]. Le documentaire L, sur son île, réalisé par Pauline Jardel et Ludovic Vieuille, est consacré à la réalisation de cet album[9].

Raphaële Lannadère sort en l'album Paysages après avoir quitté son label historique Tôt ou Tard pour retrouver son autonomie artistique et signe chez le label indépendant Un Plan Simple. Elle travaille avec BabX qui avait réalisé son premier disque et qui écrit un titre sur cet album, Eleanora[13], hommage à Billie Holiday. Tous les autres titres sont écrits et composés par elle même[14] et elle dédie l'album à la comédienne Adèle Haenel. Une tournée est prévue avec Guillaume Latil et Julien Lefèvre (violoncelles) Antoine Montgaudon (guitare) et Frédéric Jean (batterie) mais doit être annulée au vu du contexte sanitaire[15].

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 2008 : Premières Lettres (6 titres), Karbaoui Rec/Sounds
  • 2011 : Initiale (tôt Ou tard)
  • 2015 : L. (tôt Ou tard)
  • 2018 : Chansons (tôt Ou tard), album publié le
  • 2021 : Paysages (un plan simple), album publié le

Collaborations[modifier | modifier le code]

Récompenses et distinctions[modifier | modifier le code]

  • 2011 : Prix Barbara[18]
  • 2011 : Prix Félix-Leclerc de la chanson[19]
  • 2011 : Nominée au prix Constantin[20]
  • 2012 : Nommée aux Victoires de la musique dans la catégorie Révélation[21]
  • 2021 : Nomination aux Chroniques lycéennes 2021-2022 de l'Académie Charles-Cros pour sa chanson L'étincelle[22]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Valérie Lehoux, « Raphaële Lannadère (alias L) : la chanson en art majeur », sur Télérama, (consulté le ).
  2. a b et c « L (Raphaële Lannadère) », sur evene.lefigaro.fr (consulté le ).
  3. Hélène Hazéra, « "L" », Chanson Boum !, sur franceculture.fr, (consulté le ).
  4. « Raphaële Lannadère, dite L : "Ce qui rend Barbara actuelle, car totalement intemporelle, c'est sa liberté" », sur www.franceinter.fr (consulté le )
  5. a et b Valérie Lehoux, « La jeune L prend son envol », sur telerama.fr, (consulté le ).
  6. « L, couronnée par le Prix Barbara », sur culture.gouv.fr, (consulté le ).
  7. « La chanteuse L remporte le volet français du prix Félix-Leclerc », sur lapresse.ca, (consulté le ).
  8. Christian Larrède, « "L.", le retour intimiste de Raphaële Lannadère », sur lesinrocks.com, (consulté le ).
  9. a et b Hélène Riffaudeau, « "L, sur son île", un documentaire passionnant sur la chanteuse L », sur teleobs.nouvelobs.com, (consulté le ).
  10. « Biographie RAPHAELE LANNADERE - L », sur www.infoconcert.com (consulté le )
  11. « L (Raphaële Lannadère) : « J’avais envie de cordes » », sur ouest-france.fr, (consulté le ).
  12. Didier Varrod, « Les nouvelles Chansons de Raphaële Lannadère », Pop & Co, sur franceinter.fr, (consulté le ).
  13. « Raphaële Lannadère, l'autre envol », sur RFI Musique, (consulté le )
  14. « La chanteuse Raphaële Lannadère, plus libre que jamais avec « Paysages » », sur Ouest-France
  15. « Paysages (Raphaële Lannadère) », sur Le Grand R (consulté le )
  16. « Patrick Bruel, un septième album plus mélancolique que son auteur », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  17. « Biographie de Julien Clerc Leclerc », sur Chante France (consulté le )
  18. « L , couronnée par le Prix Barbara », sur www.culture.gouv.fr (consulté le )
  19. « L lauréate du Prix Félix Leclerc de la chanson 2011 aux Francofolies de la Rochelle - OFQJ France », sur ofqjfrance, (consulté le )
  20. Arnaud Vaulerin, « L en voie d’envol », sur Libération (consulté le )
  21. « La chanteuse L en route pour les Victoires de la Musique », sur Franceinfo, (consulté le )
  22. « Sélection 2021-2022 », sur Académie Charles-Cros (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]