LXXe millénaire av. J.-C.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

CXe millénaire av. J.-C. | Ce millénaire av. J.-C. | XCe millénaire av. J.-C. | LXXXe millénaire av. J.-C. |
LXXe millénaire av. J.-C.
| LXe millénaire av. J.-C. | Le millénaire av. J.-C. | XLe millénaire av. J.‑C. | XXXVe millénaire av. J.‑C.

Voir aussi : Liste des millénaires, Chiffres romains


Au sens strict, le LXXe millénaire av. J.-C. commença en 70 000 av. J.-C.

Toutefois, les dates n’étant pas précises à cette échelle, cet article couvre une période de dix millénaires :
du LXXe (70e) au LXIe (61e) millénaire inclus, soit jusqu’en 60 001 av. J.-C. compris.

Évènements[modifier | modifier le code]

70 000 av. J.-C.[modifier | modifier le code]

Crâne de lhomme de Néandertal classique de La Ferrassie.
  • Crâne d'un homme de Néandertal classique retrouvé en 1909 sur le site de la La Ferrassie en Dordogne daté approximativement de 75 000 ans ou 70 000 ans ans à 40 000 ans ou 35 000 ans ans[2]. L’Homme de Néandertal enterre ses morts. Le site à livré huit sépultures : les restes de 7 Néandertaliens, dont 2 adultes, 3 enfants (2, 3 et 10 ans environ), un nourrisson et un fœtus, vieux de 60 à 75 000 ans[3].

66 000 av. J.-C.[modifier | modifier le code]

  • Le site de Banyoles en Espagne (en castillan Bañolas, près de Gérone) livre une mandibule attribuée à un prénéandertalien exhumée en 1887 et datée en 2006 de 66 000 ans plus ou moins 7000 ans[8].

64 000 av. J.-C.[modifier | modifier le code]

63 000 av. J.-C.[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Dominique Garcia, Hervé Le Bras, Archéologie des migrations, La Découverte, (ISBN 9782707199423, présentation en ligne)
  2. Yvonne Rebeyrol, Lucy et les siens : Chroniques préhistoriques, La Découverte, , 336 p. (ISBN 9782707155795, présentation en ligne), p. 217
  3. « Les premières sépultures et tombes de la préhistoire - Article en partenariat avec Historia », sur hominides.com
  4. « Le Regourdou », sur Don's Maps
  5. a et b Marylène Patou-Mathis, Neandertal de A à Z, Allary éditions, (ISBN 9782370731616, présentation en ligne)
  6. (en) Eric E. Mamajek et al., « The closest known flyby of a star to the Solar System », The Astrophysical Journal, vol. 800, no 1,‎ , id. L17, 4 p. (DOI 10.1088/2041-8205/800/1/L17, Bibcode 2015ApJ...800L..17M, arXiv 1502.04655, résumé, lire en ligne [PDF])
    Les coauteurs de l'article sont, outre Eric E. Mamajek : Scott A. Barenfeld, Valentin D. Ivanov, Alexei Y. Kniazev, Petri Väisänen, Yuri Beletsky et Henri M. J. Boffin.
    L'article a été reçu par la revue The Astrophysical Journal le 13 décembre 2014, accepté par son comité de lecture le 18 janvier 2015 et publié le 12 février 2015.
    L'article est en libre accès sur arXiv depuis le 16 février 2015.
  7. (en)"The Closest Known Flyby of a Star to the Solar System" (Tuesday 17 February 2015 10am)
  8. « ESR and U-series analyses of enamel and dentine fragments of the Banyoles mandible », sur researchgate.net