LHS 1723

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
LHS 1723
Données d'observation
(époque J2000.0)
Ascension droite 05h 01m 57,5s
Déclinaison −06° 56′ 46″
Constellation Éridan
Magnitude apparente 12,2

Localisation dans la constellation : Éridan

(Voir situation dans la constellation : Éridan)
Eridanus IAU.svg
Caractéristiques
Type spectral M4.0Ve
Astrométrie
Vitesse radiale 39,42 km/s
Parallaxe 187,92 mas
Distance 17,4 al
Caractéristiques physiques
Masse 0,164 M
Rayon 0,119 R
Température 3 159 K

Autres désignations

LHS 1723, GJ 3323, LP 656-38, 2MASS J05015746-0656459

LHS 1723, ou encore GJ 3323, est une étoile rouge de la séquence principale, appelée communément naine rouge, de type spectral M4.0, située dans la constellation de l'Éridan à 17,4 années-lumière de la Terre.

Historique des observations[modifier | modifier le code]

Le premier nom attribué à la découverte de cette étoile est LP 656-38[1], indiquant que la découverte a été publiée entre 1963 et 1981 par l'Université du Minnesota, Minneapolis[2]. « LP » signifiant « Luyten, Palomar »[3].

La désignation LHS 1723 est utilisée au moins à partir de 1979, lorsque les catalogues d'objets LHS et NLTT — référençant des objets à mouvement propre élevé — ont été publiés par Willem Jacob Luyten. Cet objet sous cette désignation est donc inclus dans ces catalogues[4],[5].

Mesure de la distance[modifier | modifier le code]

En 1982 Wilhelm Gliese a publié la distance photométrique de LHS 1723 (161 mas, milliarcsecondes)[6], et en 1991 l'objet a été inclus dans la troisième version préliminaire du catalogue des étoiles proches de Gliese et Jahreiss sous la dénomination NN 3323[7], également désigné sous GJ 3323, avec une parallaxe photométrique de 163 ± 26,0 mas.

Sa parallaxe trigonométrique restait inconnue jusqu'en 2006, date à laquelle elle a été publiée par l'équipe RECONS. La parallaxe était de 187,92 ± 1,26 mas.

Système planétaire[modifier | modifier le code]

Le 15 mars 2017, deux planètes en orbite autour de l'étoile LHS 1723 ont été détectées par le télescope HARPS[8]. La planète intérieure, GJ 3323 b, peut orbiter dans la zone habitable circumstellaire de son étoile[9].

Caractéristiques des planètes du système LHS 1723
Planète Masse Demi-grand axe (ua) Période orbitale (jours) Excentricité Inclinaison Rayon
 b  2,02 ± 0,25 M   0,032 82   5,3636 ± 0,0007   0,23 ± 011 
 c  2,31 ± 0,50 M   0,1264   40,54 ± 0,21   0,17 

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) J. D. Kirkpatrick, C. R. Gelino, M. C. Cushing, G. N. Mace, R. L. Griffith, M. F. Skrutskie, K. A. Marsh, E. L. Wright, P. R. Eisenhardt, I. S. McLean, A. K. Mainzer, A. J. Burgasser, C. G. Tinney, S. Parker et G. Salter, « Further Defining Spectral Type "Y" and Exploring the Low-mass End of the Field Brown Dwarf Mass Function », The Astrophysical Journal, vol. 753, no 2,‎ , p. 156 (DOI 10.1088/0004-637X/753/2/156, Bibcode 2012ApJ...753..156K, arXiv 1205.2122)
  2. Dictionary of Nomenclature of Celestial Objects. LP entry. Simbad. Centre de données astronomiques de Strasbourg.
  3. (en) T. J. Henry et Jao, Wei-Chun; Subasavage, John P.; Beaulieu, Thomas D.; Ianna, Philip A.; Costa, Edgardo; Méndez, René A., « The Solar Neighborhood. XVII. Parallax Results from the CTIOPI 0.9 m Program: 20 New Members of the RECONS 10 Parsec Sample », The Astronomical Journal, vol. 132, no 6,‎ , p. 2360–2371 (DOI 10.1086/508233, Bibcode 2006AJ....132.2360H, arXiv astro-ph/0608230)
  4. Luyten, Willem Jacob, « LHS 1723 », LHS Catalogue, 2nd Edition,
  5. Luyten, Willem Jacob, « NLTT 14393 », NLTT Catalogue,
  6. (en) W. Gliese, « Photometric parallaxes of nearby main-sequence stars with annual proper motion of 0.7 arcsec or more derived from Eggen's B, V and R, I data », Astronomy and Astrophysics Supplement Series, vol. 47, no Mar. 1982,‎ , p. 471–480 (Bibcode 1982A&AS...47..471G)
  7. Gliese, W. et Jahreiß, H., « NN 3323 », Preliminary Version of the Third Catalogue of Nearby Stars, (consulté le 23 novembre 2014)
  8. "The HARPS search for southern extra-solar planets XLI. A dozen planets around the M dwarfs GJ 3138, GJ 3323, GJ 273, GJ 628, and GJ 3293". N. Astudillo-Defru, T. Forveille, X. Bonfils, D. Ségransan, F. Bouchy, X. Delfosse, C. Lovis, M. Mayor, F. Murgas, F. Pepe, N. C. Santos, S. Udry, A. Wunsche (March 15, 2017).
  9. Abel Méndez et Edgard G. Rivera-Valentín, « The Equilibrium Temperature of Planets in Elliptical Orbits », The Astrophysical Journal, vol. 837, no 1,‎ , p. L1 (ISSN 2041-8213, DOI 10.3847/2041-8213/aa5f13, Bibcode 2017ApJ...837L...1M, arXiv 1702.07314, lire en ligne)