LFG Roland D.VI

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

LFG Roland D.VIb
Vue de l'avion.
Vue de l'avion.

Constructeur Drapeau : Empire allemand Luft-Fahrzeug-Gesellschaft
Rôle Avion de chasse
Mise en service
Équipage
1 pilote
Motorisation
Moteur Benz Bz.IIIa
Nombre 1
Type moteur en ligne 6 cylindres refroidi par liquide
Puissance unitaire 200 ch
Dimensions
vue en plan de l’avion
Envergure 9,39 m
Longueur 6,33 m
Hauteur 2,80 m
Surface alaire 22,10 m2
Masses
Maximale 860 kg
Performances
Vitesse maximale 183 km/h
Plafond 5 800 m
Armement
Interne 2 mitrailleuses Maxim 08/15 de 7,92 mm

Le LFG Roland D.VI était un avion de chasse allemand de la Première Guerre mondiale. Il n'a pas été produit en série.

Conception[modifier | modifier le code]

Le Roland D.VI a été conçu par la Luft-Fahrzeug-Gesellschaft (LFG) fin 1917 à partir du LFG Roland D.II. Il se caractérisait par un fuselage recouvert de plaques de contreplaqué, et par une voilure dont le plan inférieur était fixé sous le fuselage. Avec cet avion, LFG abandonnait la construction semi-monocoque du fuselage, pour laquelle elle avait pourtant déposé un brevet. Désignée Wickelrumpf (littéralement, « corps enveloppé »), cette technique faisait appel à deux couches de fines bandes de contreplaqué, enroulées en diagonale autour d'une forme mâle pour créer une demi-coque. C'est ainsi qu'avaient été construits les précédents avions LFG tels que le LFG Roland C.II, le D.I et le D.II. Le D.VI était construit avec une autre technique, tout aussi inhabituelle pour les avions, baptisée Klinkerrumpf (corps à clin), avec de minces bandes de contreplaqué se chevauchant et se superposant, sur un cadre en bois. La visibilité était bonne pour le pilote, tandis que la manœuvrabilité était supérieure à la moyenne.

Engagements[modifier | modifier le code]

Le prototype du D.VI fut le millième avion construit par LFG. Il fit son premier vol en novembre 1917.

En janvier 1918, deux exemplaires du D.VI furent engagés dans la première compétition de chasseurs organisée par l'Idflieg (Inspektion der Fliegertruppen, inspection de l’aviation) à Berlin-Adlershof : l'un actionné par un moteur en ligne à six cylindres Mercedes D.III de 160 ch (119 kW) et l'autre par un Benz Bz.IIIa de puissance similaire. Bien que le Fokker D.VII moins cher ait été désigné comme gagnant du concours, le D.VI fut également commandé pour une production en série, à titre de sécurité afin de se prémunir de tout problème de production du Fokker. Comme il utilisait un moteur différent, sa fabrication ne risquait pas de ralentir celle du Fokker.

Variantes[modifier | modifier le code]

Le D.VI donna naissance à deux versions de série, équipées de différents types de moteurs :

  • D.VIa, à moteur Mercedes (150 exemplaires)
  • D.VIb, à moteur Benz (200 exemplaires).

Les derniers exemplaires de série étaient dotés d'une quille ventrale placée sous l'empennage. Un grand nombre de versions différentes, utilisant différents moteurs, ont été construites en tant que prototypes sans être produits en série, ainsi qu'une adaptation en triplan comme le Dr.I.

Les livraisons ont commencé en mai 1918, avec 70 D.VI en service en première ligne au 31 août 1918. À la fin de la guerre, environ 350 exemplaires avaient été livrés. La plupart furent utilisés par la marine, pour assurer la défense de ses bases navales.

Survivants[modifier | modifier le code]

Le seul reste d'un LFG Roland D.VI qui existe encore de nos jours est le fuselage complet d'un D.VIb, portant le numéro de série militaire IdFlieg 2225/18, exposé au musée de l'aviation polonaise à Cracovie, en Pologne.

Opérateurs[modifier | modifier le code]

Drapeau de l'Empire allemand Empire allemand
Drapeau de la Tchécoslovaquie Tchécoslovaquie

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Le grand atlas de l'aviation, Éditions Atlas, , 431 p. (ISBN 2-7312-1468-6), p. 69.
  • (en) Peter Gray et Owen Thetford, German Aircraft of the First World War, London, Putnam, .
  • (en) Peter Laurence Gray, German Aircraft of the First World War, Garden City, N.Y., Doubleday & Co., .
  • (en) William Green et Gordon Swanborough, The Complete Book of Fighters, New York, Smithmark, (ISBN 0-8317-3939-8).

Développement lié

Aéronefs comparables

Sur les autres projets Wikimedia :