L'Invasion des ténèbres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'Invasion des ténèbres
Auteur Robert Jordan
Genre Fantasy
Version originale
Titre original The Eye of the World
Langue originale Anglais
Pays d'origine États-Unis
Date de parution originale 15 janvier 1990
Version française
Traducteur Arlette Rosenblum
Éditeur Payot & Rivages
Collection Rivages/Fantasy
Date de parution 1995
Série La Roue du temps
Chronologie
Précédent Nouveau Printemps La Grande Chasse Suivant

L'Invasion des ténèbres est le premier volume de la série La Roue du temps de l'écrivain américain Robert Jordan.

La version originale américaine, intitulée The Eye of the World, a été publiée par Tor Books le 15 janvier 1990 aux États-Unis et par Orbit le 12 juillet 1990 au Royaume-Uni. Le volume comprend un prologue et 53 chapitres.

Dans la traduction française, le livre a été séparé en deux tomes :

  1. La Roue du temps, qui contient le prologue et les 27 premiers chapitres ;
  2. L'Œil du monde, qui contient les chapitres 28 à 53.

Les deux tomes sont sortis en 1995 aux éditions Payot & Rivages dans la collection Rivages/Fantasy.

Une réédition en version anglaise, publiée le 2 janvier 2002 aux États-Unis par Starscape Books et le 6 mars 2003 au Royaume-Uni par ATOM, sépare aussi le livre en deux tomes : From the Two Rivers et To the Blight [1].

Résumé de l'intrigue[modifier | modifier le code]

La Roue du temps[modifier | modifier le code]

Prologue[modifier | modifier le code]

Le prologue de La Roue du temps est unique du fait qu'il se déroule durant l'Ère des Légendes, plus ou moins trois millénaires avant les événements du reste de la série.

Ce prologue présente Lews Therin Telamon, le Dragon, commandant victorieux des forces de la Lumière dans la guerre contre Shai'tan, le Ténébreux. Cependant, sa victoire ne fut pas sans prix car, rendu fou par la souillure du Ténébreux sur le Saidin, Lews Therin tua toute sa famille. Puis il est confronté par Ishamael, un des lieutenants du Ténébreux, qui le fait redevenir sain d'esprit. Rendu conscient de ses crimes, Lews Therin se suicide, créant alors le Mont du Dragon - une montagne - par la puissance du Pouvoir unique.

Des Deux Rivières à Shadar Logoth[modifier | modifier le code]

Les premiers chapitres du livre décrivent des événements se déroulant au Champ d'Emond, un village de la région des Deux-Rivières, paisible contrée située aux confins du royaume de l'Andor.

La veille de Bel Tine, une fête annuelle célébrant l'arrivée du printemps, une attaque inattendue survient. Les attaquants sont des Trollocs, des bêtes sanguinaires, guidés par un être maléfique, un Myrddraal. Les attaques semblent cibler Rand al'Thor et deux de ses amis, Matrim Cauthon et Perrin Aybara. Heureusement, les Trollocs sont repoussés grâce à l'aide d'une Aes Sedai, Moiraine Damodred et de son lige, al'Lan Mandragoran, se trouvant « par hasard » au bourg. Désirant épargner leur village d'autres attaques, les trois jeunes gens décident de fuir pendant la nuit, accompagnés de Moiraine et de Lan. Egwene al'Vere, une fille du village du même âge que les trois garçons, et Thom Merrilin, un ménestrel se trouvant au village lors de l'attaque, décident de les accompagner. (Chaps 1-10)

Pourchassés par des Trollocs, Myrddraal et Draghkar, les sept compagnons atteignent la petite ville de Baerlon, où ils rencontrent Min, une jeune femme qui a le don d'avoir des visions prophétiques. Ils rencontrent également Dain Bornhald, un officier des Enfants de la Lumière (ou Blancs Manteaux). Ils y retrouvent de plus Padan Fain, un marchand colporteur qui fut présumé tué dans la bataille du Champ d'Emond. Dans Baerlon, Rand, Mat et Perrin commencèrent à avoir des rêves dans lesquels ils sont harassés par un homme arrogant s'appelant lui-même Ba'alzamon. Peu avant qu'ils ne quittent cette ville, Nynaeve al'Meara, la Sagesse du village (sorte de guérisseuse et conseillère) arrive pour ramener les quatre jeunes villageois. Quand Rand et ses amis refusent de retourner avec elle, elle décide de les accompagner pour s'assurer de leur sécurité. (Chapitres 11 à 17)

Poursuivis par un nombre sans cesse grandissant de Trollocs et de Myrddraals, les voyageurs sont forcés de se réfugier dans l'ancienne ville abandonnée et mortelle de Shadar Logoth, un endroit où même les Myrddraals sont réticents à aller. Durant leur séjour dans cette ville, Rand et ses deux amis vont explorer la ville en ruine et rencontrent un homme appelé Mordeth. Celui-ci leur offre d'abord d'innombrables richesses en échange d'une petite faveur, avant d'essayer de les tuer quand il apprend qu'ils sont accompagnés d'une Aes Sedai et que leur destination finale est Tar Valon, la ville où résident les Aes Sedai et l'Amyrlin. Les trois parviennent à s'échapper de justesse et rejoignent leurs compagnons peu avant la tombée de la nuit. (Chapitres 18-19)

Durant la nuit, des Myrddraals et Trollocs pénètrent dans la ville, forçant les huit compagnons à s'enfuir de leur cachette protégée de Mashadar, le mal incarné de Shadar Logoth. Alors qu'ils essayent d'éviter de se faire repérer par les forces des Ténèbres (Trollocs et Myrddraals) en quittant la ville, ce Mashadar se manifeste, les séparant les uns des autres. (Chap 20)

Après la séparation à Shadar Logoth[modifier | modifier le code]

Après avoir quitté Shadar Logoth les Trollocs sur leurs traces, Rand, Mat et Thom atteignent un bateau amarré sur la rivière avoisinante, l'Arinelle. Le capitaine de ce bateau, Bayle Domon leur accorde, avec réticence, le transport jusqu'à Pont-Blanc. Tout au long du voyage sur la rivière, Ba'alzamon continue de hanter les rêves de Mat et de Rand, et Mat devient de plus en plus replié sur lui-même et suspicieux de tout étranger. Rand découvre qu'il a gardé une dague prise à Shadar Logoth malgré l'avertissement de Moiraine demandant qu'il ne touche à rien provenant de la ville ruinée. Rand ne fait pas le rapprochement entre la dague et le nouveau comportement de Mat. (Chaps 20, 24)

À Pont-Blanc, le trio est confronté à un Myrddraal sur une place bondée. Thom se sacrifie pour permettre à Rand et à Mat de s'échapper. Croyant Thom mort, les deux amis doivent continuer seuls le voyage vers Caemlyn, étape sur la route de Tar Valon.

Pendant que Rand, Mat et Thom fuyaient vers Pont-Blanc, Egwene et Perrin, ayant tous deux traversé la rivière Arinelle, établissent un itinéraire qui devrait les amener quasi directement à Caemlyn. Sur le chemin, ils rencontrent Élyas Machera, un homme aux yeux jaunes qui a la faculté de communiquer avec les loups. Il révèle à Perrin que lui aussi peut développer ce don, mais Perrin ne montre aucune envie de le faire. Élyas et les loups décident d'accompagner les deux jeunes sur au moins une partie de la route vers Caemlyn. Ils voyagent quelques jours avec les Rétameurs, ou Tuatha'an, un peuple nomade pacifiste, avant de repartir après un rêve de Perrin avec Ba'alzamon. (Chaps 22-23, 25, 27)

Moiraine et Lan, quant à eux, sont vite rejoints par Nynaeve et ils se lancent à la poursuite des jeunes villageois.

L'Œil du monde[modifier | modifier le code]

Jusqu'à Caemlyn[modifier | modifier le code]

Rand et Mat continuent tout seuls sur la route vers Caemlyn, gagnant leurs repas et un endroit où dormir en jouant de la flûte (celle de Thom) et en jonglant. En approchant de Caemlyn, cependant, ils commencent à rencontrer des Amis du Ténébreux à presque chaque village, qui semblaient étrangement capable de les reconnaître au premier coup d'œil. Le comportement paranoïaque de Mat devient de plus en plus fort. (Chaps 26, 31-34)

Une fois arrivés à Caemlyn, Mat reste dans sa chambre et essaye d'éviter tout contact avec l'extérieur pendant que Rand fait la connaissance de Loial, un Ogier (peuple pacifique qui sort rarement de ses steddings - leur lieu de résidence), et l'entraîne dans l'aventure. Alors qu'ils sont à Caemlyn, Logain Ablar, un Faux Dragon (homme sachant canaliser le Pouvoir Unique et se proclamant Dragon Réincarné) récemment capturé est montré au public sur le chemin de Tar Valon. Rand essaye de l'apercevoir et, pour cela, grimpe sur un mur. Mais il tombe accidentellement de ce mur et se retrouve dans les jardins royaux, où il rencontre Elayne Trakand, l'héritière du trone d'Andor, son frère Gawyn et son demi-frère Galad Damodred. (Chaps 35, 36, 39-40)

Quand la présence de Rand est découverte par les gardes du palais (avertis par Galad), il est amené devant la reine Morgase et sa conseillère Aes Sedai Elaida (de l'Ajah rouge). Elaida proclame que Rand est un individu dangereux, mais la reine décide de le libérer, n'ayant rien à lui reprocher. (Chap 40)

Pendant ce temps, Egwene, Perrin et Élyas, ayant quitté les Tuatha'an, tentent d'échapper à d'innombrables corbeaux et corneilles, espions du Ténébreux. Ils rencontrent une légion d'Enfants de la Lumière (une puissante secte religieuse guerrière) commandée par Geofram Bornhald, père de l'officier rencontré à Baerlon. Après qu'un de ces Enfants tue un loup sous les yeux de Perrin, celui-ci devient temporairement fou de rage et tue deux Enfants, son talent s'étant développé malgré ses efforts pour l'ignorer. Élyas s'enfuit, mais les Enfants de la Lumière réussissent à attraper Egwene et Perrin et prévoient d'exécuter au moins Perrin une fois qu'ils seront à Caemlyn. (Chaps 29-30)

Heureusement, Moiraine, Lan et Nynaeve libèrent Perrin et Egwene des mains des Blancs Manteaux. Ensemble, ils voyagent jusqu'à Caemlyn où ils retrouvent Mat et Rand, qui revient juste de son aventure au palais. Moiraine repère immédiatement la « maladie » de Mat comme l'influence malfaisante de la dague prise à Shadar Logoth et elle utilise ses pouvoirs pour diminuer son effet. Néanmoins, elle ne peut le guérir complètement ni briser le lien reliant Mat au poignard du fait qu'il était en sa possession depuis trop longtemps, cela l'aurait tué. (Chap 38, 41-42)

De Caemlyn à l'Œil du monde[modifier | modifier le code]

Loial avertit Moiraine d'une menace planant sur l'Œil du Monde, une menace corroborée par une histoire entendue par Perrin et Egwene chez les Rétameurs et par les rêves de Rand, Mat et Perrin. Moiraine décide que, pour pouvoir atteindre l'Œil du Monde à temps et arrêter le Ténébreux, ils doivent emprunter les Voies, système de communication des temps anciens maintenant corrompu. Le groupe est guidé dans les Voies dangereuses par Loial et émerge au pays du Shienar, où ils rencontrent le Seigneur Agelmar Jagad et Ingtar Shinowa à la forteresse de Fal Dara, la veille d'une bataille prévue contre une armée de Trollocs.

Padan Fain est découvert alors qu'il grimpait sur les murs de la forteresse. Il est emprisonné et questionné par Moiraine et Lan, qui découvrent qu'il est un Ami du Ténébreux dont l'esprit a été spécifiquement remodelé pour trouver la cible du Ténébreux. C'est lui qui lança l'attaque du Champ d'Emond. Après cette attaque, il fut forcé dans la course-poursuite par le Myrddraal et ne put leur échapper qu'à Shadar Logoth. Même s'il était séparé du Myrddraal, il appartenait toujours au Ténébreux et il suivit les huit compagnons jusqu'à Caemlyn, puis dans les Voies et à Fal Dara. (Chaps 42-47)

Après cela, le groupe entre dans la Grande Dévastation, une zone corrompue par le Ténébreux où même la végétation est pourrie et dangereuse, à la recherche de l'Œil du Monde gardé par l'Homme Vert. L'Œil se révèle être un bassin rempli de pur Saidin. Quand les compagnons sortent de l'Œil, ils sont confrontés à deux Réprouvés (13 des plus puissants Aes Sedai de l'ère des Légendes qui ont rejoint le Ténébreux et ont été enfermés avec lui) : Aginor et Balthamel. Balthamel est tué par l'Homme Vert, qui meurt en même temps, et Aginor meurt consumé par le Saidin quand il se bat avec Rand pour le contrôle de celui contenu dans l'Œil du Monde. Guidé par un savoir instinctif, Rand utilise la réserve de Saidin pour décimer l'armée de Trollocs et vaincre Ba'alzamon. (Chaps 48-51)

Le groupe découvre alors la Bannière du Dragon et le Cor de Valère dans l'Œil du Monde vidé de son Saidin.

Après cela, Rand réalise avec horreur qu'il a canalisé le Pouvoir Unique et qu'il est condamné à la folie et à la mort. Le livre se termine avec la déclaration de Moiraine : « Le Dragon est Réincarné ». (Chaps 52-53)

L'Œil du monde[modifier | modifier le code]

L'Œil du Monde est situé dans la Grande Dévastation. Il a été créé par les Aes Sedai hommes et femmes après que le Ténébreux a souillé le saidin. Pour le créer, les Aes Sedai ont dû utiliser le saidin et la saidar. Il est protégé par l'Homme Vert. Il contient un bassin de pur saidin, non souillé, avec la Bannière du Dragon (Lews Therin Telamon) et le Cor de Valère.

Thèmes[modifier | modifier le code]

Robert Jordan a affirmé avoir délibérément écrit les premiers chapitres de L'Invasion des Ténèbres de façon à ce qu'ils évoquent la Comté de la Terre du Milieu, du roman Le Seigneur des anneaux de J. R. R. Tolkien[réf. nécessaire].

D'un autre côté, L'Invasion des Ténèbres évoque une maturation des jeunes héros. Ils expérimentent de nouvelles choses, vivent de nouvelles expériences et acceptent de plus grandes responsabilités qu'auparavant. Un autre thème proéminent dans ce livre est la confiance. Les jeunes des Deux-Rivières doivent se fier à Moiraine, alors qu'ils redoutent qu'elle ne fasse que les manipuler et les utiliser à ses fins propres.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'auteur a ajouté au deuxième tome de cette édition un prologue, intitulé Ravens, qui n'existe pas dans l'édition originale.