L'Homme et ses symboles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'Homme et ses symboles
Auteur Carl Gustav Jung, Aniéla Jaffé, Joseph L. Henderson, Marie-Louise von Franz, Jolande Jacobi
Genre Vulgarisation, Psychologie analytique
Version originale
Titre original Man and His Symbols
Langue originale anglais
Date de parution originale 1964
ISBN original 0-440-35183-9
Version française
Date de parution 1964

L'Homme et ses symboles (titre original anglais : Man and His Symbols) est le dernier ouvrage de psychologie de Carl Gustav Jung, achevé peu avant sa mort survenue en juin 1961. L'idée de cet ouvrage est apparue à la suite d'une interview accordée par Jung au journaliste John Freeman en 1959 pour la BBC.

Rédigé en langue anglaise et publié pour la première fois en 1964, cet ouvrage de vulgarisation est divisé en cinq parties rédigées par différents auteurs. La première partie seule a été écrite par Jung. Elle est intitulée Essai d'exploration de l'inconscient. Les quatre autres sont de Joseph L. Henderson, Marie-Louise von Franz, Aniéla Jaffé et Jolande Jacobi, mais ont été révisées par Jung et publiées avec son approbation.

Le livre a été conçu comme une introduction à la pensée de Jung à l'intention du grand public et non des étudiants en psychologie.

Éditions anglophones[modifier | modifier le code]

Le livre a été réédité à plusieurs reprises depuis sa première parution :

Liens externes[modifier | modifier le code]