L'Architecture d'aujourd'hui

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'Architecture d'aujourd'hui
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Périodicité Bimestrielle
Date de fondation 1930

ISSN 0003-8695
Site web www.larchitecturedaujourdhui.fr

L'Architecture d'aujourd'hui (AA) est une revue d'architecture emblématique du Mouvement moderne en France et dans le monde.

L’histoire de la revue[modifier | modifier le code]

Les débuts[modifier | modifier le code]

La revue est fondée en 1930 au début de la crise en Europe. Son créateur, André Bloc (1896 – 1966), est un architecte, sculpteur et peintre ayant commencé par des études d'ingénieur. Dès les années 1920, il collabore à différentes revues professionnelles en même temps qu'il rencontre Le Corbusier et s'intéresse à l'architecture. Après avoir fondé L’Architecture d'aujourd'hui qu'il dirigera jusqu'à sa disparition, il crée d'autres revues plus orientées vers le monde de l'art.

Paru en novembre 1930, le no 1 de L'Architecture d'aujourd'hui, point de départ de la longue histoire de la revue, est le reflet fidèle de l'esprit avant-gardiste de son fondateur André Bloc  : la mise en avant des différents courants de la pensée architecturale qui, chacun à leur manière contribuèrent à l'établissement de la « modernité ». Dans ce premier numéro étaient traitées des thématiques toujours d'actualité : un sujet sur les gratte-ciel, une enquête sur les matériaux de construction, un panorama des différents chantiers de Paris en 1930, des interviews d'architectes tels qu'Auguste Perret mais également une vraie ouverture internationale avec des reportages réalisés à Rio de Janeiro, Hambourg ou encore en Pologne…. L'expression d'une vision transversale de l'architecture de l'époque mêlant sujets de fonds, création architecturale, paroles d'architectes, urbanisme et ressources techniques.

Les initiales du nom de cette revue donneront naissance au fauteuil AA, édité exclusivement par Airborne grâce à André Bloc, qui avait découvert ce fauteuil dessiné par 2 designers argentins et un designer catalan en 1938 et l'avait proposé à son ami Charles Bernard, créateur de la société Airborne en 1951. Depuis, l'original s'appelle toujours le AA by Airborne.

La relance en septembre 2009[modifier | modifier le code]

L’Architecture d’aujourd’hui était, fin 2007, en proie à des difficultés qui menaçaient son existence. Alerté, Jean Nouvel s’est rapproché de François Fontès, architecte DPLG , érudit et amoureux d’archéologie, et d’Alexandre Allard, stratège, et surtout amateur passionné d’architecture contemporaine.

Ensemble, ils se sont lancés dans l’écriture d’une nouvelle page de l’histoire de cette revue. Au cœur de ce projet, il y a l’ambition de trouver l’esprit de L’Architecture d’Aujourd’hui du XXIe siècle, un espace d'expression libre et ouvert, un forum de discussions et d'échanges.

Revue de regardeurs, à laquelle Internet offrira un prolongement interactif de réflexion, L’Architecture d’Aujourd’hui reprendra sa périodicité traditionnelle dès le mois de septembre 2009.

Le comité éditorial 2009[modifier | modifier le code]

Aujourd’hui, pour renouer avec l’héritage de la revue, le nouveau comité éditorial de L’Architecture d’aujourd’hui fédère architectes, designers, critiques, …

Encore en « construction », le comité éditorial actuel comprend  :

Ce comité traduit une volonté d’ouverture à l’international grâce à Frank Gehry, Winy Maas, Shigeru Ban et Benedetta Tagliabue. Il est ouvert à diverses influences et à diverses générations.

Les rédacteurs en chef[modifier | modifier le code]

La revue a eu peu de rédacteurs en chef. Une première figure emblématique fut Pierre Vago, jeune architecte élève de Perret, qui devient rédacteur en chef d'AA en 1932 à l'âge de 22 ans.

Entre 1947 et 1964, la rédaction en chef est assurée en alternance par André Bloc et Alexandre Persitz. Marc Emery est la deuxième grande figure d'AA, il fut rédacteur en chef entre 1964 et 1972, puis entre 1974 et 1987. En 1998, il était également directeur de la rédaction pendant les premiers numéros d'AA que les éditions Jean-Michel Place publièrent. En 1968, il y a 37 membres au comité de rédaction dirigé par Pierre Vago (dont Balladur, Candilis, Dubuisson, Ginsberg, Le Ricolais, Lods, Parent, Perriand, Prouvé, Roux, Willerval et Zehrfuss). Vingt d'entre eux se réunissent tous les mois. Entre 1972 et 1974, c'est Bernard Huet qui dirige la revue. À partir de 1975, peu après la reprise par le groupe Expansion, le comité éditorial démissionne collectivement, il ne sera pas remplacé. Entre 1987 et 1994, François Chaslin dirige la revue, suivi de Jean-Paul Robert. En 2000, après la reprise d'AA par Jean-Michel Place, Axel Sowa devient rédacteur chef, jusqu'à l'interruption de la publication fin 2007.

Liens externes[modifier | modifier le code]