L'Arbre de Noël

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Arbre de Noël

Réalisation Terence Young
Scénario Terence Young
d’après Michel Bataille
Acteurs principaux
Sociétés de production Films Corona
Jupiter Generale Cinematografica
Pays d’origine Drapeau de la France France
Drapeau de l'Italie Italie
Sortie 1969
Durée 108 min

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

L'Arbre de Noël est un film réalisé par Terence Young, librement adapté du roman éponyme de Michel Bataille. Cette coproduction franco-italienne est sortie en 1969. Le film existe en deux versions, une version française où Bourvil s'exprime en français, les autres acteurs étant doublés ; et une version internationale où Bourvil s'exprime en anglais avec un accent prononcé. Les deux versions diffèrent légèrement en termes de montage cinématographique, ainsi que dans les détails des scènes tournées deux fois[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Riche homme d'affaires franco-américain, Laurent Ségur est heureux de présenter sa nouvelle compagne, Catherine Graziani, à son jeune fils, Pascal, dix ans, dont la maman est morte accidentellement. C'est le début des vacances d'été. Pascal veut les passer en Corse. Là, au bord de la mer, son père et lui voient exploser un avion militaire dont le pilote a pu larguer en parachute le précieux chargement : une bombe atomique. Irradié, Pascal est atteint de leucémie et n'a plus que six mois à vivre. Laurent, qui doit son propre salut au fait d'avoir été sous l'eau au moment fatidique, décide d'offrir à l'enfant la vie la plus merveilleuse qui soit et l'emmène vivre au château qu'il a acheté, où les attendent Verdun, qui fut son compagnon de résistance, et la vieille gouvernante Marinette.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Lieux de tournage[modifier | modifier le code]

  • Château de Taulane, La Martre, Alpes-de-Haute-Provence, France
  • Corse, France
  • Nice, Alpes-Maritimes, France
  • Paris, France
  • Saint-Tropez, Var, France
  • Senlis, Oise, France
  • Studios de Boulogne-Billancourt/SFP - 2 Rue de Silly, Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine, France
  • Studios de la Victorine - 16, avenue Édouard Grinda, Nice, Alpes-Maritimes, France

Distribution[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Bourvil "ça va, ils sont contents", Pascal Delmotte, Flammarion, 2010, p.189