L'Amour et l'Occident

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L'Amour et l'Occident est le magnum opus de l'écrivain suisse Denis de Rougemont. Publiée en 1939 pour la première fois, L'Amour et l'Occident a été traduite dans plusieurs langues.

Histoire de publication[modifier | modifier le code]

De Rougemont déclare : « J'ai vécu avec ce livre toute mon adolescence et ma jeunesse ». Il couche ses idées sur papier deux ans avant sa publication, puis assemble tout en quatre mois[1]. Le livre est publié le 18 octobre en 1939 à Paris[2].

Le livre est édité aux États-Unis par Princeton University Press[3].

Une réédition est préparée en 1989, chez France Loisirs, augmentée d'une préface de Philippe Sollers[4]. La famille s'opposant à la publication de la préface, l'ouvrage dut être retiré de la vente[5].

Contenu[modifier | modifier le code]

L'auteur analyse le concept stendhalien d'amour-passion comme un phénomène historique[6]. Partant du mythe de Tristan et Iseult, où il voit le modèle de la conception de l'amour-passion en Occident[7], Rougemont déconstruit le mythe de la passion amoureuse en tant qu'exaltation, non sans répercussions sur le monde politique. La finalité de l'amour courtois, c'est la passion, qui est plus présente que jamais au XXe siècle[8].

Le mythe de Tristan et Yseult serait la plus forte expression de la conception occidentale de l'amour, qui elle-même descendrait des mouvements culturels, religieux et spirituels des antiquités romaines, grecques et perses[9]. La passion amoureuse serait ainsi une construction symbolique forgée par les élites au XIIe et XIIIe siècles afin de s’émanciper du carcan moral de plus en plus contraignant de l’Église[10].

Une perspective platonicienne[11],[8], L’Amour et l’Occident doit avant tout se comprendre comme la narration du combat entre deux types d’amours, et plus précisément deux manières de vivre, symbolisés par Éros et Agapè[12],[13]. L’auteur engage à la fois une revue historique et un parti pris en faveur de l’agapè chrétien.

L'ouvrage est également une réflexion sur le rapport entre la passion et la langue. De Rougemont conclut que la littérature « a donné sa langue à la passion »[14].

Réception[modifier | modifier le code]

L'Amour et l'Occident a connu un succès incontestable de même que les thèses que l'auteur y expose. Il est par exemple cité par Paul Veyne[15]. Il est considéré comme un « classique » de la littérature comparée et de l'histoire des idées[3],[16].

La thèse centrale de l’œuvre fait par la suite l'objet de débats académiques[17].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Luisa Passerini, Women and Men in Love: European Identities in the Twentieth Century, Berghahn Books, (ISBN 978-0-85745-176-7, lire en ligne)
  2. (en) Joan T. Grimbert, Tristan and Isolde: A Casebook, Psychology Press, (ISBN 978-0-415-93910-2, lire en ligne)
  3. a et b (en) Love in the Western World, (ISBN 978-0-691-01393-0, lire en ligne)
  4. « Sollers, l'amour et l'Occident "Les gens croient que je fais l'apologie de l'amour physique, de la sexualité, etc. C'est évidemment le contraire", dit-il. », sur lemonde.fr,
  5. « Les mésaventures de l'amour. France-Loisirs réédite le chef-d’œuvre de Denis de Rougemont, l'Amour et l'Occident. Histoire de la "grandiose catastrophe de la passion" », sur lemonde.fr,
  6. « « L'Amour et l'Occident » de Denis de Rougemont », sur www.lhistoire.fr (consulté le 8 novembre 2020)
  7. Thierry Hentsch, Raconter et mourir : l'Occident et ses grands récits, Bréal, 2002(en ligne).
  8. a et b (fr) « Critique de Denis de Rougemont », sur www.teleologie.org (consulté le 16 novembre 2010).
  9. Robert Misrahi, Qui est l'autre?, Armand Colin, (ISBN 978-2-200-27054-4, lire en ligne)
  10. « La passion amoureuse selon Denis de Rougemont », sur 1000 idées de culture générale, (consulté le 8 novembre 2020)
  11. (fr) « L'amour et l'occident (Denis de Rougemont) », sur www.scriptoblog.com (consulté le 16 novembre 2010).
  12. « « L'Amour et l'Occident » de Denis de Rougemont », sur www.lhistoire.fr (consulté le 6 mai 2019)
  13. Henri Desroche, « Rougemont (Denis de) L'Amour et l'Occident », Archives de Sciences Sociales des Religions, vol. 1, no 1,‎ , p. 220–220 (lire en ligne, consulté le 6 mai 2019)
  14. Frank Lanot, Catherine Roux-Lanier, Daniel Pimbé et André Ropert, La culture générale de A à Z, Hatier, (ISBN 978-2-218-94748-3, lire en ligne)
  15. Paul Veyne, L'Elégie érotique romaine. L'amour, la poésie et l'Occident, Editions du Seuil, (ISBN 978-2-02-115830-4, lire en ligne)
  16. (en) Thea S. Thorsen, The Cambridge Companion to Latin Love Elegy, Cambridge University Press, (ISBN 978-0-521-76536-7, lire en ligne)
  17. Philippe Ariès, Jean Bottéro, Guy Chaussinand-Nogaret et Alain Corbin, Amour et sexualité en Occident, (Seuil) réédition numérique FeniXX, (ISBN 979-10-369-0717-3, lire en ligne)