L'École des fans (France)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’adaptation québécoise de l’émission, voir L'École des fans (Québec).
L’École des fans

Autre titre francophone L'École des fans Nouvelle Génération
Genre Divertissement
Création Bob (Robert) Quibel, qui a conduit l'orchestre de musiciens de l'École des fans plusieurs années. Jacques Martin a aimé l'idée et il a contribué à la réalisation.
Présentation Willy Rovelli (Depuis 2014)
Ancienne présentation Jacques Martin (1977-1978, 1980-1998),
Jean-Claude Brialy (1998),
Patrick Sébastien (2002),
Philippe Risoli (2009-2012)
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Nombre de saisons 27 (en 2013)
Nombre d’émissions environ 35 par saison
Production
Lieu de tournage Théâtre de l'Empire à Paris puis Théâtre André-Malraux à Rueil-Malmaison
Durée 150 minutes (1977-1978, 1980-1998) / 90 minutes (2002), puis 60 minutes (depuis 2009)
Format d’image 4/3
Format audio Stéréo
Société de production Enibas Productions
Diffusion
Diffusion Gulli
Ancienne diffusion Antenne 2, France 2
Lieu de première diffusion France
Date de première diffusion
Date de dernière diffusion
Statut Terminé
Public conseillé Tout public
Site web http://www.gulli.fr/Chaine-TV/Emissions/L-ecole-des-fans

L'École des fans est une émission de télévision musicale française créée sur Antenne 2 le 30 janvier 1977[1] à l'initiative de l'animateur Jacques Martin pour faire se rencontrer les interprètes du répertoire de la chanson de variétés et la jeune génération. Elle est diffusée jusqu'au 25 juin 1978 dans le cadre Bon Dimanche. L'émission revient le 21 décembre 1980, jusqu'au 21 juin 1998 dans le cadre Dimanche Martin, puis se poursuie chaque dimanche sur France 2, et est alors présentée, lors de ses derniers numéros, par Jean-Claude Brialy qui remplace Jacques Martin souffrant. En raison de ces problèmes de santé, l'émission, comme toutes celles de Dimanche Martin, n'est reconduite à la rentrée suivante.

L'émission est ressuscitée par Patrick Sébastien pour trois soirées en 2002 sur France 2 (19 octobre, 2 novembre et 28 décembre).

Un deuxième retour a lieu le avec Philippe Risoli sur la chaîne Gulli. Le , l'humoriste Willy Rovelli prend les commandes de l'émission et le remplace.

Principe de l'émission[modifier | modifier le code]

Le principe est d'inviter chaque dimanche un chanteur célèbre. Des enfants doivent interpréter chacun à leur tour un titre de l'invité, qui parfois chante un couplet avec eux. Avant de chanter, chaque enfant se voit questionné par Jacques Martin ; ces questions font la célébrité de l'émission. Occasionnellement, des émissions sont réalisées avec des instrumentistes, tels que le trompettiste Maurice André.

Stéphane Collaro participe à l'animation de l'émission sous le sobriquet de « Tonton Mayonnaise ». Il est supposé faire les additions des notes décernées par les petits chanteurs à chacun de leur camarade, et ainsi annoncer le gagnant. Invariablement, il prétend soit ne plus savoir où il en est de ses comptes et déclare tous les participants premiers ex-aequo, soit il annonce une égalité mathématique parfaite (« j'ai beau recompter ») et tout le monde termine premier.

L'orchestre, généralement composé d'un pianiste (Albert Lévy puis Pino Latuca) et d'un contrebassiste (Bob Quibel), accompagne les enfants en direct (ils sont aujourd'hui remplacés par Mitch au piano et Fred à la contrebasse électrique). Il est régulièrement pris à partie par Jacques Martin, notamment lorsque le rythme du morceau joué peine à suivre les hésitations des enfants. C'est l'occasion d'intéresser les plus grands avec quelques morceaux d'humour très second degré.

À la fin de l'émission, les enfants se font remettre des cadeaux en direct sur le plateau, offerts par la chaîne.

Anecdotes de l'émission[modifier | modifier le code]

  • Danièle Évenou présente l'émission les 29 mars, 5 et 12 avril 1981. Elle est alors la compagne de Jacques Martin ainsi que la mère de deux de ses enfants.
  • Vanessa Paradis y fait, enfant, sa première apparition télévisée dans l'émission du où elle interpréte Émilie Jolie.
  • Les Nuls font une parodie de L'École des fans dans Les Nuls L'émission, avec la participation de Valérie Lemercier, interprétant la jeune Odeline Fion venue chanter Capri c'est fini. Alain Chabat y joue le rôle de Jacques Martin.
  • Jacques Martin avait appris début Mars 1998 que ses émissions qui constituaient Dimanche Martin ne seraient pas reconduites à partir de la rentrée 1998, Michel Drucker, étant engagé pour le remplacer et remplir les Dimanche après-midi avec Vivement Dimanche. La mauvaise nouvelle de son licenciement ou remerciement serait responsable de son accident vasculaire cérébral. De Mars à Juin 1998, Jean-Claude Brialy remplacera Jacques Martin, pour terminer la saison.

Jeu de société[modifier | modifier le code]

En 2011, Dujardin édite un jeu de société basé sur l'émission, qui peut se jouer de 2 à 6 joueurs à partir de 4 ans.

Les présentateurs[modifier | modifier le code]

Liste des émissions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

À la télévision québécoise existe une émission du même nom, fonctionnant sur le même principe.