Lúcia Benedetti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Lúcia Benedetti
Nom de naissance Lúcia Benedetti Matias Magalhães
Naissance
São Paulo, Brésil
Décès
Rio de Janeiro
Activité principale
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Benedetti.

Lúcia Benedetti (née Lúcia Matias Benedetti Magalhães à Mococa, São Paulo, le 30 mars 1914 et morte à Rio de Janeiro en 1998) était une conteuse, écrivain pour enfants, romancière, dramaturge, chroniqueuse et traductrice brésilienne[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Lucia Benedetti est né à Mococa et était la fille de Dominique Benedetti (tailleur et musicien) et de D. Léocadie M. Benedetti[2] Installée à Rio de Janeiro encore étudiante, elle commença à écrire des nouvelles, des essais, des récits de fiction pour le magazine O Ensaio.

Elle est diplômée en pédagogie, de l'ecóle Bittencourt Silva, Niterói[3].

Lucia, en 1932, a reçu un diplôme en science juridique, mais il n'a jamais exercé la profession d'avocat.

Comme enseignante, elle a écrit pour le journal A Noite. À ce journal carioca, elle a rencontré son mari, journaliste, dramaturge et écrivain, Raimundo Magalhães Junior, qu'il a épousée en 1933[4].

En 1942, le couple s'installe aux États-Unis, où Magalhaes Junior va travailler avec Nelson Rockefeller et le New York Times. Lucie devient correspondante au New York Time jusqu'en 1945[5].

À cette époque, elle écrit son premier roman, Chico Vira Bicho et autres histoires, en collaboration avec son mari. Toutefois, son œuvre littéraire qui a marqué ses débuts en tant qu'écrivain, a été Entrada de serviço, publié en 1942[6].

Lúcia Benedetti est considérée comme le précurseur du théâtre pour enfants au Brésil, avec la première de O Casaco Encantado (1948), mis en scène par la Companhia Artistas Unidos[7].

Les œuvres dramatiques de Lúcia ont été mises en scène dans des pays comme le Portugal et l'Argentine[8].

Lucia Benedetti est la mère de Rosa Magalhães.

Prix[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

Théâtre pour l'enfance et la jeunesse
  • O Casaco Encantado (1948)
  • Simbita e o Dragão (1948)
  • A Menina das Nuvens (1949)
  • Branca de Neve(1950)
  • Josefina e o Ladrão (1951)
  • Joãozinho Anda Pra Trás (1952)
  • Sinos de Natal (1957)
  • Sigamos a Estrela
  • Palhacinho Pimpão
Romans principaux
  • Chico Vira Bicho (1943)
  • Entrada de Serviço (1942)
  • Noturno sem Leito (1947)
  • Três Soldados (1955)
  • Chão Estrangeiro (1956)
  • Maria Isabel, Uma Vida no Rio (1960)
  • O Espelho Que Vê por Dentro (1965)
Théâtre
  • O Banquete e a Farsa
  • Amores de Celeste
  • Figura de Pedro(1960)
Histoires courtes
  • O Inferno de Rosauro, tal como se deu(1960)
  • Vesperal com Chuva(1950)
  • Nove Histórias Reunidas(1956)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Afrânio Coutinho, J. Galante de Sousa, Enciclopédia de literatura brasileira, São Paulo: Global ; Rio de Janeiro: Fundação Biblioteca Nacional, Academia Brasileira de Letras, 2001, 2 vol.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [1]UFSC
  2. Renard Perez, Correlo da manhã, Volume 1, Editora Civilização Brasileira,
  3. Lúcia Benedetti, Teatro infantil Latin American documents, Serviço Nacional de Teatro, - Ministério de Educação e Cultura,
  4. Heloísa Buarque de Hollanda et Lucia Nascimento Araújo, Ensaístas brasileiras: mulheres que escreveram sobre literatura e artes de 1860 a 1991, Editora Rocco,
  5. Ministério das Relações Exteriores, Quem é quem nas artes e nas letras do Brasil, Editora Ministério das Relações Exteriores, , 352 p.
  6. Maria Helena Kühner, O Teatro dito Infantil, Fundação Cultural de Blumenau,
  7. Celuta Moreira Gomes, Conto Brasileiro e sua Crítica, Editora Biblioteca Nacional,
  8. Raimundo Magalhães Júnior, Contos brasileiros

Liens externes[modifier | modifier le code]