Lê Thái Tông

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Lê Thái Tông
Titre
Empereur du Annam, 2e Empereur de la dynastie Lê
Prédécesseur Lê Lợi
Successeur Lê Nhân Tông
Biographie
Dynastie
Date de naissance
Lieu de naissance Dong Kinh,Annam
Date de décès (à 18 ans)
Lieu de décès Long An điện, Dong Kinh,Annam
Sépulture Vinh Tomb, Lam Sơn,Annam
Religion Bouddhiste
Résidence Thăng Long

Lê Thái Tông (黎太宗 22 décembre 1423—–28 Août 1442) fut un des empereurs du Đại Việt qui régna entre 1433 et 1442.Il est le deuxième représentant de la dynastie des Lê postérieurs. Il succède à son père Lê Lợi est le nom de naissance de l'Empereur Lê Thái Tổ héros national vietnamien de la légende de l'épée restituée, à la mort de celui-ci.

Lê Thái Tông est aussi connu pour son penchant maladif vis-à-vis des femmes ce qui le conduisit à sa perte. Il meurt neuf ans après sa prise de pouvoir dans des conditions mystérieuses.

Biographie[modifier | modifier le code]

Une enfance d'héritier[modifier | modifier le code]

Lê Thái Tông était le second fils de Lê Lợi. Sa mère meurt tôt mais il était considéré comme brillant et avec les mêmes aptitudes que son père. quand Lê Lợi tomba malade en 1433, il convoqua ses plus proches collaborateurs (Lê Sát, Trịnh Khả, Pham Van Sao, Nguyễn Trãi, Tran Nguyen Han, and Le Ngan) pour nommer son fils Lê Thái Tông comme son héritier au trône, à cette période Lê Thái Tông avait seulement dix ans. Au moment du décès de Lê Lợi, le nouveau régent était Lê Sát.

La régence[modifier | modifier le code]

Lê Sát gouverna le Đại Việt davantage pour son propre intérêt que le jeune Empereur. Il élimina beaucoup de ses rivaux dans beaucoup de domaines et essaya de consolider son pouvoir. Lê Thái Tông devint progressivement mécontent des actions de son régent et trouva un soutien auprès des factions rivales. Il rompit l'alliance avec Trịnh Khả (qui avait été envoyé à un endroit éloigné du pouvoir). Un de ses premières actions officielles fut lorsqu'il accéda au trône en 1438 fut de ramener Trịnh Khả et de l'installer à la tête du Palais des gardes - à l'encontre des fortes objections de Lê Sát. Quelques mois après, Lê Sát fut accusé de manque d'éthique et d'usurpation de pouvoir qui appartenait seulement à l'Empereur. les gardes de Trịnh Khả arrêtèrent Lê Sát qui fut reconnu coupable et fut exécuté.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Anne-Valérie Schweyer, Le Viêtnam ancien, Belles Lettres, coll. « Guide Belles Lettres des civilisations », 2005 (ISBN 2-251-41030-9).
  • Nguyen Khac Viên : Vietnam une longue Histoire Éditions Thé Gioi - Hanoi 2012
  • Pierre Huard et Maurice Durand : Connaissance du Việt-Nam - Publication de l’École Française d'Extrême Orient édition 1954- réimpression 2010

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]