Lê Duẩn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le Viêt Nam image illustrant le communisme image illustrant la politique
Cet article est une ébauche concernant le Viêt Nam, le communisme et la politique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Lê Duẩn
Lê Duẩn en 1978.
Lê Duẩn en 1978.
Fonctions
Secrétaire général du Parti communiste vietnamien
Prédécesseur Hô Chi Minh
Successeur Trường Chinh
Biographie
Nom de naissance Lê Văn Nhuận
Date de naissance
Lieu de naissance Province de Quảng Trị, Annam (Indochine française)
Date de décès (à 79 ans)
Lieu de décès Hanoï (Viêt Nam)
Nationalité vietnamienne
Parti politique Parti communiste vietnamien

Lê Duẩn (7 avril 1907 - 10 juillet 1986) est un homme politique vietnamien, membre fondateur du Parti communiste indochinois et secrétaire général du Parti communiste vietnamien de 1960 à sa mort.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lê Duẩn découvre le communisme alors qu'il travaille sur les lignes de chemin de fer, dans les années 1920.

Membre fondateur du Parti communiste vietnamien à l'époque de la colonisation française, Lê Duẩn est emprisonné de 1931 à 1937. A nouveau arrêté en 1939, il est libéré en 1945 lors de la révolution d'Août. Membre du au Comité central du PCV sous la direction de Hô Chi Minh, il anime les réseaux clandestins du Viet Minh pendant la guerre d'Indochine. Après l'indépendance, il forme et dirige une organisation communiste clandestine au Sud Viêt Nam. Revenu au Nord Viêt Nam, il devient premier Secrétaire du parti en 1960, ce qui fait de lui l'homme fort du Parti communiste vietnamien alors que Hô Chi Minh, âgé et malade, est de moins en moins impliqué dans les affaires courantes. Pendant la guerre du Viêt Nam, il se montre partisan d'une ligne offensive face aux Américains et au Sud Viêt Nam.

À la mort de Hô, il devient le principal dirigeant du Nord Viêt Nam. Après la chute de Saïgon, il demeure l'homme fort du Viêt Nam unifié . Il approuve l'invasion du Cambodge pour renverser les Khmers rouges ce qui créé des tensions avec la Chine au point d'entraîner un bref conflit sino-vietnamien. Sous sa direction, le Viêt Nam s'aligne strictement sur l'URSS et le bloc de l'Est. En 1979, il reçoit le Prix de la Paix Lénine.

Duẩn meurt à Hanoï en 1986. Le poste de secrétaire général passe à Truong Chinh. Le Duẩn était aussi connu sous le nom de Le Dung, et de anh Ba (troisième frère).

Notes et références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]