Léopold de Saussure

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Léopold de Saussure
Image dans Infobox.
Léopold de Saussure
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 59 ans)
GenèveVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Activité
Famille
Père
Fratrie
Enfant
Hermine de Saussure (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinction

Léopold de Saussure (1866–1925) est un sinologue et astronome, officier de la marine française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Léopold de Saussure naît en 1866. Il est issu d'une famille de savants suisses, d'origine française (protestants de Lorraine, réfugiés en Suisse dès 1636 avant la révocation de l'édit de Nantes)[1].

Léopold de Saussure est un sinologue et astronome, officier de la marine française, pour laquelle il navigue comme lieutenant jusqu'en 1899, ce qui lui permis d'apprendre le chinois. C'est le fils de Henri de Saussure, et c'est un descendant d'Horace-Bénédict de Saussure, mais surtout, c'est le frère du linguiste Ferdinand et de René, un des principaux promoteurs de l'espéranto. Pour sa part, c'est un pionnier reconnu de l'astrologie et de l'astronomie chinoise, qui a publié ses travaux dans la revue T'oung pao entre 1907 et 1922 [2], mais aussi dans les Archives des sciences physiques et naturelles de Genève, en insistant sur l'ancienneté de l'astronomie chinoise et en l'opposant à l'astronomie babylonienne[3] alors qu'auparavant, les scientifiques rationalistes refusaient de lui reconnaître une origine aussi antique et provenant d'une observation indépendante des astres. Et en particulier : une explication de l'Origine de la théorie des cinq éléments [4].

Ses réflexions parurent après sa mort dans Les Origines de l'astronomie chinoise, Léopold de Saussure. 10 x 6½. pp. x + 598. Paris : Maisonneuve frères, en 1930[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.jstor.org/discover/10.2307/225418?uid=3738016&uid=2129&uid=2&uid=70&uid=4&sid=21103641074563 : Raymond de Saussure and Marthe de Saussure, Isis, vol. 27, n° 2 (août 1937), p. 286-305, Published by : The University of Chicago Press Article Stable URL : https://www.jstor.org/stable/225418
  2. http://www.chineancienne.fr/2011/03/01/l%C3%A9opold-de-saussure-1866-1925-l-astronomie-chinoise-sous-deux-angles/
  3. Patrice Guinard, « Note sur Léopold de Saussure, pionnier de l'histoire de l'astrologie chinoise », sur cura.free.fr (consulté le ).
  4. LE SYSTÈME ASTRONOMIQUE DES CHINOIS, Archives des sciences physiques et naturelles, Genève. 1919, p. 186-216, 561-588 ; 1920, p. 214-231, 325-350.cité dans : http://www.chineancienne.fr/d%C3%A9but-20e-s/saussure-les-origines-de-l-astronomie-chinoise/
  5. cité dans http://journals.cambridge.org/action/displayAbstract;jsessionid=820050DF1265671838827738BD835F34.journals?fromPage=online&aid=3912240

Liens[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :