Léopold Verroken

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Léopold Verroken
Léopold Verroken.jpg
Léopold Verroken au sulky d'Éléazar en 1979.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
ArrasVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Entraîneur de chevauxVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Montures

Léopold Verroken, né le à Saint-Laurent-Blangy (Pas-de-Calais) et mort le [1] à Arras, est un entraineur et un driver français.

Carrière[modifier | modifier le code]

Né en France, de parents belges, Léopold Verroken est issu d'une famille impliqué dans les courses, puisque son père et son oncle étaient entraîneurs[2]. D'abord entraîneur et driver à succès dans sa région du Nord, il s'installe en région parisienne en 1968, et se fixe à Rozay-en-Brie (Seine-et-Marne) à partir de 1971. Il s'y construit un des plus beaux palmarès du trot français, grâce à des champions tels que Éléazar, Jorky, Tony M, Dimitria et autres Vourasie. Il drive lui-même ses chevaux jusqu'à la fin des années 1980, avant de laisser sa place au sulky à son apprenti Bernard Oger. Il prend sa retraite en 1996.

Principales victoires[modifier | modifier le code]

Épreuves de groupe 1 uniquement, comme entraîneur et/ou driver

En France[modifier | modifier le code]

Attelé[modifier | modifier le code]

Monté[modifier | modifier le code]

À l'étranger[modifier | modifier le code]

Drapeau de la Suède Suède

Drapeau de l'Allemagne Allemagne

Drapeau du Danemark Danemark

Drapeau de l'Italie Italie

Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas

  • Grand Prix des Pays-Bas - 1 - Jorky (1981)

Drapeau des États-Unis États-Unis

  • Challenge Cup - 2 - Jorky (1981, 1982)

Blank map of Europe cropped.svg Europe

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]