Léopold Steiner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Léopold Steiner
Naissance
Décès
Nom de naissance
Léopold Clément Steiner
Nationalité
Activité
sculpteur
Maître
Distinction
Médaille d'or à l'Exposition universelle de 1889
Œuvres réputées
La Renommée de la guerre (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Léopold Clément Steiner, dit Léopold Steiner, né à Paris le 7 mars 1853, mort à Bois-le-Roi, dans la Seine-et-Marne, en décembre 1899, est un sculpteur français[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un sculpteur, Léopold Steiner suit des études artistiques à l'École des beaux-arts de Paris[1] et est l'élève de François Jouffroy et d'Aimé Millet. En 1875, il répond au concours organisé par la ville de Paris pour le monument de la Défense de la ville, reçoit une mention et cette première réalisation est présentée au Salon l'année suivante[1].

Léopold Steiner reçoit une médaille de première classe au Salon de 1884 pour Berger et Sylvain, qui sera acquis par l'État français, et pour une statue de Claude Joseph Rouget de Lisle qui sera installée à Choisy-le-Roi. Une année plus tard, sa statue d'Alexandre Ledru-Rollin est choisie, sur concours, pour figurer devant la mairie du onzième arrondissement de Paris[1].

La Cigale est remarquée au Salon de 1887 et est achetée par l'État, tout comme le Père nourricier une année plus tard[1]. En 1889, Léopold Steiner reçoit une médaille d'or à l'Exposition universelle pour l'ensemble de son œuvre[1].

Le Jeune homme au chat est exposée au Salon de 1891. Léopold Steiner participe à la décoration de l'hôtel particulier du prince Roland Bonaparte, avenue d'Iéna à Paris et à celle du château de Franconville.

Sa dernière œuvre, Pégase tenu par la Renommée de la Guerre[2], un des quatre groupes doré aux extrémités du pont Alexandre-III est achevée par Eugène Gantzlin et inaugurée en 1900.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Pégase tenu par la Renommée de la Guerre (1900), pylône aval gauche du pont Alexandre-III à Paris

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f « Nécrologie », Le Temps,‎ , p. 3
  2. Notice sur la base e-monumen
  3. Berger et Sylvain, notice avec photographie extraite de l’album intitulé Direction des Beaux-Arts. Ouvrages commandés ou acquis par le Service des Beaux-Arts. Salon de 1884. Notice avec photographié par G. Michelez
  4. Fiche de la Base Mérimée mise en ligne par le Ministère de la Culture]
  5. Rouget de l'Isle, notice avec photographie extraite de l'album intitulé Direction des Beaux-Arts. Ouvrages commandés ou acquis par le Service des Beaux-Arts. Salon de 1884. Photographié par G. Michelez
  6. notice sur la base Palissy
  7. ’’La Chronique des Arts et de la Curiosité, supplément à la Gazette des Beaux-Arts’’, N° 9, 28 février 1885, p 65
  8. Musée national de Versailles, Simone Hoog, Roland Bossard : Les sculptures: Le Musée, Réunion des musées nationaux, 1993, p 225
  9. Fiche du Catalogue interministériel des Dépôts d'Œuvres d'Art de l'État - CDOA
  10. Le père nourricier, notice avec photographie extraite de l’album intitulé Direction des Beaux-Arts. Ouvrages commandés ou acquis par le Service des Beaux-Arts. Salon de 1884. Photographié par G. Michelez
  11. Berryer, notice avec photographie extraite de l'album intitulé Direction des Beaux-Arts. Ouvrages commandés ou acquis par le Service des Beaux-Arts. Salon de 1894. Photographié par G. Michelez

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :