Léopold Mountbatten

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Léopold Mountbatten
Description de l'image Prince Leopod Mountbatten 05363v.jpg.
Fonctions militaires
Grade militaire Major
Conflit Première Guerre mondiale
Biographie
Titulature Prince de Battenberg
Dynastie Maison de Battenberg
Distinctions Ordre royal de Victoria
Nom de naissance Léopold Arthur Louis de Battenberg
Naissance
Château de Windsor
Drapeau du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande
Décès (à 32 ans)
Palais de Kensington
Drapeau du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande
Sépulture Cimetière royal de Frogmore
Père Henri de Battenberg
Mère Béatrice du Royaume-Uni
Conjoint Aucun
Enfants Aucun

Description de l'image Coat of Arms of Lord Leopold Mountbatten.svg.

Le prince Léopold Arthur Louis de Battenberg (né le et décédé le au Palais de Kensington) était un officier de l'armée britannique et un descendant de la famille princière Battenberg de Hesse et de la famille royale britannique.

Il était un des petit-fils de la reine Victoria, il était connu sous le nom de prince Léopold de Battenberg depuis sa naissance jusqu'en 1917, date à laquelle la famille royale britannique abandonna ses titres allemands au cours de la Première Guerre mondiale. La famille Battenberg changea alors de nom et devint Mountbatten.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Le prince Léopold est né le . Son père était le prince Henri de Battenberg, le fils du prince Alexandre de Hesse et de Julia Hauke. Sa mère était la princesse Béatrice du Royaume-Uni, cinquième fille et plus jeune enfant de la reine Victoria et du prince Albert.

Comme il était le produit d’un mariage morganatique, le prince Henri de Battenberg a emprunté son style de prince de Battenberg à sa mère, Julia von Hauke, qui a été créée Princesse de Battenberg.

En tant que tel, Léopold a été baptisé dès le début de sa naissance le Prince Léopold de Battenberg. Au Royaume-Uni, il fut baptisé Son Altesse le Prince Léopold de Battenberg en vertu d'un mandat royal décerné par la reine Victoria en 1886. Il fut baptisé à la Chapelle Saint-Georges du château de Windsor le 29 juin 1889.

Léopold était un hémophile, une maladie héritée de sa mère.

Carrière militaire[modifier | modifier le code]

Léopold est nommé lieutenant (surnuméraire) le 16 octobre 1909 dans le 8e bataillon du Isle of Wight Rifles, une unité de la force territoriale. Le 19 octobre 1912, il a reçu une commission de l'armée régulière du Corps royal des fusiliers du roi. Pendant le service dans la Première Guerre mondiale, il a été promu au grade de lieutenant temporaire le 15 Novembre 1914, au grade de lieutenant le 30 Avril 1915 et enfin capitaine le 14 Septembre 1916.

Le 7 avril 1918, il est inscrit sur la liste de demi-solde "en raison de problèmes de santé contractés en service actif". Du 23 juillet de cette année au 6 janvier suivant, il a servi d’aide de camp supplémentaire au personnel du War Office. Il a démissionné de sa commission le 14 avril 1920; à la demande spéciale de son cousin, George V, il obtint le grade de major honoraire.

Renonciation aux titres[modifier | modifier le code]

Au cours de la Première Guerre mondiale, un sentiment anti-allemand au Royaume-Uni a conduit le cousin germain de Léopold, George V, à changer le nom de la Maison royale de la Maison germanique de Saxe-Coburg et Gotha en une Maison à la sonorité plus anglaise. Le roi renonça également à tous ses titres germaniques pour lui-même et pour tous les membres de la famille royale britannique qui étaient citoyens britanniques.

En réponse à cela, Léopold renonça à son titre, par un mandat royal du 14 juillet 1917 du prince de Battenberg et du style Son Altesse et devint Sir Léopold Mountbatten, en raison de son statut de Grand Chevalier de la Ordre royal victorien. Sous un autre mandat royal en septembre 1917, il obtint le style et la préséance du fils cadet d'un marquis et devint lord Léopold Mountbatten.

Décès[modifier | modifier le code]

Le prince Léopold est décédé le (à 32 ans) au Palais de Kensington lors d'une opération de la hanche.

Il est enterré dans le cimetière royal de Frogmore. Une plaque commémorative pour lui et son frère Maurice est dans la cathédrale de Winchester.

Titres, distinctions et armoiries[modifier | modifier le code]

Titres[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Armoiries[modifier | modifier le code]

Armoiries' Écu Blasonnement
Coat of Arms of Princes Alexander, Leopold and Maurice of Battenberg (Before 1917).svg

Coat of Arms of Lord Leopold Mountbatten.svg

Arms of Princes Alexander, Leopold and Maurice of Battenberg (Before 1917).svg


Arms of Lord Leopold Mountbatten.svg

Écartelé, aux I et IV, contre-écartelé, en 1 et 4, de gueules aux trois léopards d'or, armés et lampassés d'azur (d'Angleterre) ; au 2 d'or, au lion de gueules, armé et lampassé d'azur, dans un double trescheur fleuronné et contre-fleuronné du second (d'Écosse) ; au 3 d'azur, à la harpe d'or, cordée d'argent (d'Irlande) ; sur-le-tout burelé de dix pièces de sable et d'or au crancelin de sinople, brochant en bande (de Saxe) ; le tout, brisé d'un lambel d'argent à trois pendants, celui en cœur chargé d'un cœur de gueules, les deux autres chargés d'une rose de gueules ; aux II et III, contre-écartelé, aux 1 et 4, au lion burelé d'argent et de gueules, armé, lampassé et couronné d'or (de Hesse), brisé d'une bordure componée d'argent et de gueules ; aux 2 et 3 d'argent, à deux pals de sable (de Battenberg).

Après 1917, en tant que « Leopold Mountbatten » :

Écartelé, aux I et IV, contre-écartelé, en 1 et 4, de gueules aux trois léopards d'or, armés et lampassés d'azur (d'Angleterre) ; au 2 d'or, au lion de gueules, armé et lampassé d'azur, dans un double trescheur fleuronné et contre-fleuronné du second (d'Écosse) ; au 3 d'azur, à la harpe d'or, cordée d'argent (d'Irlande) ; le tout, brisé d'un lambel d'argent à trois pendants, celui en cœur chargé d'un cœur de gueules, les deux autres chargés d'une rose de gueules ; aux II et III, contre-écartelé, en 1 et 4, au lion burelé d'argent et de gueules, armé, lampassé et couronné d'or (de Hesse), brisé d'une bordure componée d'argent et de gueules ; aux 2 et 3 d'argent, à deux pals de sable (de Battenberg); le tout, brisé d'un croissant d'or.[1]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Verrière de Magdelene College Hall, Cambridge House. Source : [1]