Léonie Lousseau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Léonie Lousseau
Nom de naissance Martine Annie Collet
Naissance (69 ans)
Saint-Malo, Ille-et-Vilaine, France
Activité principale Auteure-compositrice-interprète, dessinatrice, actrice, mannequin
Genre musical Pop, variété, funk, rock, yéyé
Années actives De 1968 à 1979 de 2016 à ?

Léonie Lousseau, alias Léonie, de son vrai nom Martine Annie Collet, née le 8 mai 1947 à Saint-Malo, est une chanteuse, comédienne et graphiste française.

Elle a interprété la bande-annonce du film Les Gants blancs du diable en 1973.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est née à Saint-Malo d'un père professeur de lettres et peintre, et d'une mère au foyer, tous deux bretons, et aussi petite-fille d'un artiste peintre[1].

Léonie fait sa principale scolarité à Ivry puis au lycée Claude-Monet à Paris 13e, puis en 3e à l'annexe d'Henri IV à Vitry. Pressée, elle passe son bac en seconde, en même temps qu'elle prépare et réussit le concours d'entrée au lycée pilote de Sèvres, section dessin arts plastiques.

À la fin des années 1960, pour gagner sa vie, Léonie pose pour les magazines, fait de l'illustration, et du graphisme, des petits rôles au cinéma aussi.

En 1967, Léonie Lousseau est repérée par Sébastien Poitrenaud qui lui écrit quatre chansons qu'elle enregistre chez Philips, intitulées : Je m'en vais faire un tour dans la campagne, Le Cinérama, Candie, mais surtout La fleur de Serre un petit bijou de chanson que Léonie adore. Jean-Claude Vannier fera les arrangements et dirigera les séances. Elle commence alors une aventure qui la conduira à rencontrer en 1971, le chanteur Christophe et Thierry Vincent, chanteur du célèbre oh! les filles, oh! les filles, elles me rendent marteau, ils travailleront ensemble à la production d'un 2e disque de la chanteuse intitulé En Alabama, (paroles et musique, Jean-Claude Vannier et Wahala Manitou (musique et chœurs Christophe, paroles Étienne Roda-Gil).1971 , c'est aussi la date du décès brutal de son petit frère, un drame qui va briser son élan, elle s'éloigne des plateaux, , des interviews et si elle continue à enregistrer jusqu'en 1975, c'est dans une sorte de tristesse dont elle a du mal à se défaire.Elle se rapproche alors d'un auteur compositeur, interprète anglais,Paul IVES, ni connu, ni reconnu et c'est dans cette non notoriété, sans contingence commerciale ni obligations d'aucune sorte si ce n'est artistique, en dehors de son environnement habituel, qu'elle va se sentir mieux et produire avec lui, les chansons ELISABETTI, Que la Pluie, Lady of glue, L 'Amour c'est comme le chocolat, postés récemment sur YOU TUBE.

En 1969, elle apparait dans le film Paul réalisé par Diourka Medveczky avec Bernadette Lafont, Jean-Pierre Léaud, et Jean-Pierre Kalfon[2].

En 1970, elle dessine la pochette de l'album éponyme du groupe Dynastie Crisis qui est sorti la même année et apparait dans un film de Daniel Daert, Caïn de nulle part. Elle dessine aussi la première pochette de Gilbert Montagné.

Elle chante la bande annonce du film de László Szabó, Les Gants blancs du diable en 1973.

En 1979, Léonie sort son dernier disque 45 tours intitulé Elisabetti.

Léonie Lousseau a également travaillé comme graphiste et maquettiste aux éditions Filipacchi : Salut les Copains et Mademoiselle Âge Tendre (M.A.T.).

Vie privée[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

  • 1968 : Je m'en vais faire un tour dans la campagne, la fleur de Serre, le cinérama, Candie
  • 1973 : Le Jardin anglais, Mozart
  • 1973 : Les Gants blancs du diable
  • 1971 : En Alabama, Wahala manitou
  • 1974 : Lennon, Lilith
  • 1975 : So Long John, L'autre petit prince
  • 1979 : Elisabetti, Ya rien à faire avec les hommes...
  • 2016 : L'amour c'est comme le chocolat,... Que la pluie... Bijoux, cachous, blues déglingué... C'est merveilleux la vie (sur you tube)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]