Léonides

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’astronomie
Cet article est une ébauche concernant l’astronomie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Léonides
Léonide durant le pic de 2009
Léonide durant le pic de 2009
Caractéristiques
Parent 55P/Tempel-Tuttle
Découverte 902 (première mention)
Mois 15 au 20 novembre
Date du maximum 18 novembre
Vitesse 71 km⋅s-1[1]
Taux horaire zénithal variable (de 30 à plus de 10 000)
Radiant
Constellation Lion
Coordonnées équatoriales α : 10h 08m
δ : +22°

Les Léonides[2],[3], ou Delta Léonides, sont un essaim de météoroïdes ou météores associés, observables en novembre, dont le radiant est situé dans la constellation zodiacale du Lion[2].

Les Léonides sont causées par le passage de la Terre dans la traîne de poussières laissées sur sa trajectoire par la comète Tempel-Tuttle qui a une période de 33 ans[3].

Observation[modifier | modifier le code]

Représentations des Léonides au XIXe siècle.

À chaque passage, la comète laisse une traînée de débris rocheux qui forme un essaim que la Terre traverse tous les ans aux environs du mois de novembre. Le radiant étant situé dans la constellation du Lion, on appelle ces météores les « Léonides ».

L'influence de la comète sur les étoiles filantes observées est primordiale. On assiste ainsi à de véritables pluies de météorites quand la comète vient juste de passer. On les a donc observées en 1966 puis en 1999. Étant donné le temps que met l'essaim à se disperser, il a également été possible d'observer de nombreux météores en 2000, 2001 et 2002.

Étoiles filantes du 27 novembre 1885, d'après un croquis fait à la Casbah de Tunis.

La prochaine très grande pluie est donc annoncée vers [2] ; cette fois la comète passera très près de la Terre[réf. souhaitée].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Martin Beech, « Large-Body Meteoroids in the Leonid Stream », The Astronomical Journal, vol. 116,‎ , p. 499–502 (DOI 10.1086/300435, Bibcode 1998AJ....116..499B)
  2. a, b et c Entrée « Léonides », sur Encyclopédie Larousse en ligne (consulté le 17 octobre 2016).
  3. a et b Fiche « Léonides : une tempête d'étoiles filantes », dans Emmanuel Beaudoin, 101 merveilles du ciel : qu'il faut avoir vues dans sa vie, Paris, Dunod, hors collection, , 1e éd., 239 p., 23 cm (ISBN 2-10-073802-X et 978-2-10-073802-1, OCLC 930454645, notice BnF no FRBNF44509138, présentation en ligne), p. 20 [lire en ligne (page consultée le 17 octobre 2016)].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]