Léonce de Saint-Martin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Léonce de Saint-Martin
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 67 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Léonce Marie Joseph de Saint Martin de Paylha
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Instruments

Le comte Léonce de Saint-Martin, né le à Albi et mort le à Paris, est un organiste et compositeur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Succédant à Louis Vierne en 1937, il fut titulaire des grandes orgues Cavaillé-Coll de Notre-Dame de Paris jusqu’à sa mort en 1954. Il repose dans la chapelle familiale du cimetière des Planques d'Albi[1].

Pour organiser le 10e anniversaire de sa mort, l'association « Les Amis de Léonce de Saint-Martin » se crée le . L'association organisera un événement particulier pour chaque anniversaire de décennie de la mort de Léonce de Saint-Martin, auquel participeront des artistes tels Pierre Cochereau, Jehan Revert, Gaston Roussel, Dominique Merlet, Michel Chapuis, Jean-Paul Imbert, Pierre Pincemaille[2].

Décorations[modifier | modifier le code]

Compositions[modifier | modifier le code]

Pour orgue seul[modifier | modifier le code]

  • Six pièces brèves op. 11 (1926)
  1. Prélude
  2. Pastorale
  3. Intermezzo
  4. Andante
  5. Choral
  6. Final
  • Offertoire pour Fêtes simples de la Sainte Vierge op. 10 (1929)
  • Suite cyclique op. 11 (1930)
  1. Prélude
  2. Fugue
  3. Cantilène
  4. Carillon
  • Scherzo de concert op. 18 (1930)
  • Paraphrase du psaume 136: super flumina Babylonis op. 15
  1. Tristesse des Hébreux captifs de Babylone
  2. Lamentation au souvenir de Jérusalem
  3. Babylone la Superbe
  4. Les Hébreux maudissent leurs vainqueurs
  • Offertoire sur deux noëls op. 19 (1937)
  • Stèle pour un artiste défunt (à la mémoire de Louis Vierne) op. 20 (1938)
  • Postlude de fête «Te Deum laudamus» op. 21 (1938)
  • Berceuse de Noël op. 25 (1939)
  • Genèse op. 26 (1940)
  1. La marche sous la malédiction
  2. Les éléments et la vie
  3. Mort d'Adam ; prière et mort d'Ève
  • Passacaille op. 28 (1940)
  • Choral-Prélude pour le temps de l'Avent op. 31 (1940)
  • Venez, divin Messie op. 32 (1940)
  • Pastorale op. 35 (1942)
  • Le salut à la Vierge op. 34 (1944)
  • Toccata de la Libération op. 37 (1944)
  • À la gloire de saint Louis op. 33 (1945)
  • Toccata et fugue de la Résurrection op. 38 (1945)
  • Symphonie Dominicale op. 39 (1946-1948)
  1. Prélude
  2. Aria
  3. Fantaisie-Choral
  4. Prière
  5. Postlude
  • Symphonie Mariale op. 40 (1948-1949)
  1. Prélude
  2. Salve Regina
  3. Ave Regina
  4. Alma Redemptoris
  5. Postlude
  • Cantique Spirituel op. 41 (1950)
  • Salve Regina (dit des moines dEstaing) (non daté)

Pour chœur[modifier | modifier le code]

  • Tu es Petrus à 4 voix mixtes et 2 orgues op. 7 (1929)
  • Messe en Mi à 4 voix mixtes, 2 orgues, 3 trompettes et 3 trombones ad lib. op. 13 (1931-1932)
  • Ave Maria, voix et orgue op. 17 (1934)
  • Panis Angelicus pour chœur et orgue op. 27 (1940)
  • Kyrie funèbre à 4 voix mixtes et 2 orgues, cuivres ad lib. op. 36 (1944)
  • Magnificat à 4 voix mixtes et 2 orgues op.42 (1950-1951)
  • Tantum ergo, voix et orgue (non daté)

Pour orgue et autres instruments[modifier | modifier le code]

  • In Memoriam, Paraphrase de l'Hymne national pour orgue et cuivres

Mélodies (voix et piano)[modifier | modifier le code]

  • Soir d'automne (1910)
  • Six mélodies
  1. Paris d'avril
  2. Grisaille
  3. Mariez-vous
  4. Cimetière de Paris
  5. L'heure du thé
  6. Vampire
  • L'enfant
  • Hymne à la très chère op. 13 (1932)
  • Sur les balcons du ciel op. 14 (1932)
  • Midi
  • Novembre
  • Hiver
  • Ivresse au printemps
  • Esquisse sur un poème de Tristan Klingsor (1945)
  • Espérance (1952)

Transcriptions[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Guérard, Léonce de Saint-Martin à Notre-Dame de Paris (la vie et l'œuvre), Paris, Éditions de l'Officine, 2005, 328 p. (www.publiecriprint.com)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Cimetières de France et d'ailleurs
  2. « Genèse de l'association des amis de Léonce de Saint-Martin », sur le site de l'association des amis de Léonce de Saint-Martin (consulté le ).