Léonce Détroyat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pierre Léonce Détroyat, né à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) le , mort à Paris, le , est un officier de marine, homme politique et publiciste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Bayonne le [1], il entre à l'École navale en 1845[2] et est promu lieutenant de vaisseau en 1860.

En 1864, Détroyat est détaché au Mexique auprès de l'empereur Maximilien, en qualité de sous-secrétaire d'État au département de la marine du ministère mexicain et de chef du cabinet militaire de l'empereur.

Il rentre en Europe, en 1866, avec pour mission spéciale d'accompagner l'impératrice Charlotte.

En 1870, il prend le commandement du camp de La Rochelle avec le grade de général de division auxiliaire.

De 1870 à 1876, il est le directeur du journal La Liberté, propriété d'Émile de Girardin, dont il avait épousé la nièce (son épouse se trouve également être la petite-fille de Sophie Gail et de Sophie Gay). Il dirige et fonde divers journaux (L'Estafette, La Réforme, Le Jour).

Il est l'auteur de plusieurs publications[3].

Il décède à Paris, le .

Publications[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • La Grande encyclopédie
  • Dictionnaire général de biographie contemporaine française et étrangère, d'Adolphe Bitard

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche de Detroyat Léonce Pierre sur le site Les Amis et Passionnés du Père-Lachaise
  2. Parcours de vies dans la Royale : Pierre Léonce Détroyat
  3. Références data.bnf.fr : Léonce Détroyat