Léonce Angrand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Léonce Angrand
Léonce Angrand.jpg
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 77 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Lieu de travail
Distinction

François Marie Léonce Angrand (8 août 1808, Paris - 11 janvier 1886, Paris) est un diplomate, un dessinateur et un collectionneur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fut consul de France à Édimbourg (1832-1839), à Santiago de Cuba (1839-1842) et à Cadix jusqu'en 1845. De 1845 à 1856, il fut en poste en Amérique latine, région qu’il avait commencé à visiter dès 1934 et dont il acquit une bonne connaissance[1]. Les aquarelles qu’il réalisa à Lima entre 1836 et 1839 et les dessins qu’ils fit de plusieurs villes du Pérou constituent une contribution précieuse à la connaissance de ce pays dans la première moitié du XIXe siècle[2],[3].

Il fut un des mentors de Charles Wiener au Pérou.

En 1885, il légua ses collections à la BNF, dans laquelle il avait travaillé au Département des estampes. S’élevant à 1 200 pièces, elles contiennent principalement des ouvrages d’histoire et de géographie de l’Amérique latine, ainsi que ses carnets de dessins et une cinquantaine d'aquarelles, presque toutes consacrées à Lima[4].

Il fonda un prix quinquennal du meilleur ouvrage sur les langues, l’histoire et les antiquités précolombiennes[5].

Références et notes[modifier | modifier le code]

  1. Notice Léonce Angrand de la BNF
  2. James Higgins Lima: A Cultural History, OUP, p. 16
  3. Leonce Angrand (1808-1886)
  4. L'œil du consul (images du Pérou)
  5. Journal de la Société des Américanistes, Année 1903, Volume 1, Numéro Ns 1-1, p. 128

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pascal Riviale « Léonce Angrand. Le charme discret d’un collectionneur américaniste », Alma, 2 : 28-34.2001
  • José de Mesa et al Léonce Angrand : un diplomático francés en Bolivia (1847-1849), La Paz, Total Exploration Production Bolivie, 1999 col. Sendas abiertas, Franceses en Bolivia

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :