Léonard She Okitundu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Léonard She Okitundu Lundula né le 8 mars 1946, fils de Dovell Okitundu et de Kitenge Avoki, est un juriste de formation ayant longtemps travaillé pour Caritas dvpt en Suisse jusqu'en 1997 et aussi un homme politique congolais, sénateur de la province du Sankuru depuis décembre 2006, membre de l'AMP (Alliance pour la Majorité Présidentielle) et cofondateur du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD) dont il fut le candidat au poste de président du Sénat, qui fut remporté par Kengo Wa Dondo, l'ancien Premier Ministre de Mobutu Sese Seko

She Okitundu a été, depuis le 15 mars 1999, plusieurs fois ministre, notamment des Droits Humains, de la Coopération internationale et des Affaires étrangères[1]. Il a également été ambassadeur itinérant (2003) puis directeur de Cabinet du président Joseph Kabila (2003 à 2006)[2]. Il a à nouveau été nommé ministre des affaires étrangères en décembre 2016[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Léonard She Okitundu Ce que nous allons faire pour la paix. dans Jeune Afrique de Abdelaziz Barrouhi, 28 août 2001.
  2. She Okitundu hospitalisé à Londres après avoir été sauvagement agressé et déshabillé par un groupe des Congolais dans Afriqu'Echos de Jean - Willy Bondjala Bosisimi, 12 octobre 2006.
  3. « RDC : « Nous allons tout faire pour organiser des élections en 2017 » », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne)