Léonard Duphot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Duphot.
Officier général francais 2 etoiles.svg Léonard Mathurin Duphot
Portrait du général Duphot par Yan' Dargent
Portrait du général Duphot par Yan' Dargent

Naissance
Lyon (Rhône)
Décès (à 28 ans)
Rome (Drapeau de l'Italie Italie)
Origine Drapeau de la France France
Grade Général de brigade
Années de service 1784-1797
Conflits Armée des Pyrénées orientales et armée d'Italie
Hommages nom gravé sous l'Arc de triomphe de l'Étoile, 28e colonne et dans la salle des batailles de Versailles

Léonard Mathurin Duphot, né le à Lyon au faubourg de la Guillotière, mort assassiné le à Rome, est un général de brigade de la Révolution française.

États de service[modifier | modifier le code]

Il entre au service à 15 ans ; fait partie de l'un des bataillons de volontaires nationaux créés au commencement de la Révolution française.

Nommé adjudant-général chef de bataillon en l'an II, il se distingue également dans diverses actions de la campagne d'Italie en 1796, et est chargé par Napoléon Bonaparte d'organiser une partie des troupes de la République cisalpine.

Général de brigade à l'armée d'Italie, il se trouve à Rome en décembre 1797, dans le palais de l'ambassadeur français, Joseph Bonaparte, lorsqu'il est tué par des soldats du pape, au moment où il tente d'apaiser une émeute occasionnée par une fête, que célèbrent les Républicains français. Sa mort est vengée peu de jours après par la prise de Rome. Le lendemain Duphot devait épouser la belle-sœur de Joseph, Désirée Clary. Celle-ci épousera finalement Jean-Baptiste Jules Bernadotte.

Duphot était aussi un poète, son Ode aux mânes des héros morts pour la liberté a une grande vogue.

« Le jeune Duphot était un général de la plus belle espérance. Il était la vertu même. » (Le Mémorial de Sainte-Hélène.)

Sources[modifier | modifier le code]