Léonard Chambonnaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Léonard Chambonnaud dit également Léon Chambonnaud ou Chambounaud, né le à Châlus[1] et mort dans le 20e arrondissement de Paris, est un professeur d’études techniques, auteur de manuels scolaires et professionnels portant sur les activités marchandes, publicitaires, administratives et financières des entreprises.

L'ensemble de son œuvre tend à la théorisation des méthodes et techniques des affaires (commerce, publicité, gestion financière, gestion du personnel).

Considéré comme l’un des pionniers du marketing, Léonard Chambonnaud rédige et dirige la première encyclopédie des affaires rédigée en langue française : la technique des affaires.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils du propriétaire foncier et entrepreneur de travaux public Arnaud Chambonnaud (1813 -1880), Léon Chambonnaud est né à Châlus, en Haute-Vienne[2]. Il intègre l'École des hautes études commerciales (HEC), à 23 ans, en 1896.

Il publie son premier ouvrage L'esprit commercial en agriculture en 1898 avant d’enseigner à l'l'École supérieure de commerce et d'industrie. Il enseigne également à l'École nationale d'arts et métiers, et à l'École normale de l'enseignement technique

Son travail s'inscrivant dans la lignée des idées développées par Jean-Gustave Courcelle-Seneuil, dont le Manuel des affaires (1855) est considéré comme le premier traité pratique de gestion des entreprises, Léonard Chambonnaud est particulièrement attentif aux évolutions des pratiques commerciales anglo-saxonnes de son temps.

Il traduit et adapte en langue française des ouvrages en lien avec les techniques et méthodes des affaires (commerce, publicité, gestion, personnel) et s'inspire tout particulièrement des écrits de l'américain Sherwin Cody[3], dont il traduit et adapte, en 1912, l’Art de faire des Affaires[4],[5].

En 1911, il publie son First Book of Business English. Premier livre d'anglais commercial qui connait quatre éditions, de 1911 à 1949. Cet ouvrage, rédigé avec un professeur d’anglais, Pierre Texier, enseignant à l'École pratique de commerce et d'industrie de Limoges, et Sherwin Cody, sera refondu à partir de 1926 sous le titre : Business English. Livre d'anglais commercial[6].

Il est l’auteur, toujours en collaboration avec Pierre Texier, de manuels de cours d’anglais commercial : la série des « Fred et Maud » : Fred and Maud, Fred and Maud across the Channel, Fred and Maud at home, Fred and Maud around the World[7]. Ces manuels ont été publiés de 1912 à 1920 chez Dunod.

En 1931, il publie Promenades autour de l’entreprise, ouvrage composé de sept leçons dispensées en cours par correspondance à l’usage des chefs d’entreprise [8].

Son œuvre principale est La Technique des affaires, collection qu’il dirige et rédige en collaboration avec d’autres spécialistes. Cet ouvrage (4 500 pages en neuf volumes), publié à partir de 1918 chez Dunod, est considéré comme la plus grande encyclopédie des affaires rédigée en langue française[9]. Elle a été traduite en espagnol[10].

Titulaire des Palmes académiques, il est membre, en 1913, de l’Union des associations d’anciens élèves des écoles supérieures de commerce[11]

Il décède le 28 mai 1953 à Paris et est enterré à Cussac à proximité de Châlus sous les nom et prénom de Léon Chambonnaud.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • L'esprit commercial en agriculture, 79 pages, imp. Ussel frères, Limoges, 1898
  • First Book of Business English. Premier livre d'anglais commercial (1911) ouvrage refondu à partir de 1926 sous le titre : "Business English. Livre d'anglais commercial", Dunod et Pinat
  • L'art de faire des affaires par lettre et par annonce : méthode scientifique appliquée à la correspondance et à la publicité, 291 pages, de Sherwin Cody, traduit et adapté par Léonard Chambonnaud, Dunod et Pinat, Paris, 1912
  • L’éducation industrielle et commerciale en Angleterre et en Écosse, 240 pages, H. Dunod et E. Pinat, Paris, 1913[12]
  • La technique des affaires. Tome I, Les affaires nouvelles Dunod, Paris, 1918
  • La technique des affaires. Tome II, Les affaires et la méthode scientifique Dunod, Paris, 1918
  • La technique des affaires. Tome III, Les affaires et le personnel, Dunod, Paris, 1918
  • La technique des affaires. Tome IV, Les affaires et l’art de les traiter, publiée lors de sa deuxième édition avec un appendice de Lucien Charensol, avocat à la Cour d'appel de Paris, Dunod, Paris, 1919
  • La technique des affaires. Tome V, Les affaires par correspondance, Dunod, Paris, 1919
  • La technique des affaires. Tome VI, Les affaires et l’imprimé, par G. Bernard, L. Chambonnaud, A. de La Jaille, F. Thibaudeau Dunod, Paris, 1919
  • La technique des affaires. Tome VII, Les affaires et l’annonce, par L. Chambonnaud, Émile Gautier et F. Thibaudeau, Dunod, Paris, 1919
  • La technique des affaires. Tome VIII, Les affaires et l'affiche, par Paul Dermée et Eugène Courmont, Dunod, Paris, 1922
  • La technique des affaires. Tome IX, Les affaires et leur lancement, par L. Chambonnaud, Dunod, Paris,
  • Je lis l’anglais, Dunod et Pinat, coll. « Bibliothèque de l’enseignement technique », Paris, 1919, 96 p.
  • Promenades autour d'une entreprise, Dunod, Paris, 1931, 280 p.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Archives de la Haute-Vienne, Commune de Châlus, Actes de naissance no 74 (avec mention marginale de décès) et no 82, année 1873
  2. Karine Goglio et Luc Marco, Market management : Léon Chambonnaud, l’encyclopédiste des affaires, vol. 3, Paris, ESKA, , 128 p. (ISBN 2747205991, lire en ligne), p. 83 - 98
  3. « page Sherwin Cody », sur le site facebook, (consulté le 27 avril 2011)
  4. « Chambonnaud », sur le site Amazon,
  5. « Lyon Universitaire », sur le site de la Bm de l’université de Lyon, (consulté le 25 avril 2011)
  6. « notice sur l’ouvrage “First Book of Business English” », sur le site du service d’histoire de l’Institut français d’éducation, (consulté le 25 avril 2011)
  7. « Base de données Emmanuelle », sur le site de l’institut français de l’Éducation, (consulté le 26 avril 2011)
  8. Lucien Febvre, annales d’histoire économique et sociale, vol. 4, (ISSN 1953-8146, lire en ligne), chap. 18, p. 592-593
  9. Luc Marco et Jean-Pierre Mathieu, Management et sciences sociales : le mots du marketing dans les dictionnaires spécialisés (1723-2003), vol. 6, Paris, L’Harmattan, , 339 p. (lire en ligne), p. 280
  10. « L. Chambonnaud édité en espagnol », sur le site marelibri, (consulté le 24 avril 2011)
  11. « annuaire général de l’Union des associations des anciens élèves des écoles supérieures de commerce », sur le site Galica, (consulté le 26 avril 2011)
  12. « L’éducation industrielle et commerciale en Angleterre et en Écosse », sur le site Google livres, (consulté le 25 avril 2011)

Karine Goglio et Luc Marco, « La technique des affaires de Chambonnaud (1918-1931) ou La première encyclopédie du marketing en France », in J.-M. Décaudin et alii (éditeurs), Les courants actuels de recherche en marketing : synthèse et perspectives, Paris, L'Harmattan, 2006, p. 205-220.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]