Léon Vidal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vidal.
Léon Vidal
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 73 ans)
Port-de-BoucVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Léon Vidal, né le à Marseille et mort à Port-de-Bouc le est un érudit et inventeur spécialisé dans l’ingénierie photographique française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Léon Vidal est secrétaire général de la Société de photographie de Marseille de 1860 à 1875. Dès 1861 il donne des cours de photographie à la faculté des sciences. Il tente de fédérer en 1862 quelques sociétés savantes et artistiques de Marseille en créant une Union des arts ; après quelques concerts ou conférences, cette Union des arts cessera ses activités, puis sera reprise en 1866 avec la création d'un Cercle artistique de Marseille sous l'impulsion de Jules Charles-Roux.

Vidal s'intéresse aux travaux sur la photographie : tirage au charbon, phototypie, photos en couleurs. À partir de 1875 il est professeur à l'École nationale supérieure des arts décoratifs et prépare avec Jules Fleury-Hermangis la création d'un musée des photographies documentaires. Il est élu le au 23e fauteuil de l'Académie de Marseille. Propriétaires de salines à Port-de-Bouc dont il est maire en 1870-71, il décède le 5 août 1906 dans sa propriété de la Gaffette. Il est inhumé à Martigues.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Léon Vidal écrit entre 1865 et 1903 une quarantaine d'ouvrages et d'articles dont :

  • Photographie au charbon, recueil pratique de divers procédés de tirage des épreuves positives formés de substances inaltérables, procédés Swan, Marion, Jeanrenaud et autres, Paris, Leiber, , 164 p.
  • De la possibilité de reconstituer les couleurs d'un objet polychrome par une méthode graphique automatique, application de ce mode de reconstitution des couleurs a l'analyse des combinaisons chromiques aux combinaisons polychromes et a l'enseignement de la peinture, Paris, Plon, Nourrit et Cie,
  • Traité pratique de la photogravure en relief et en creux, Paris, Gauthier-Villars, , 445 p.
  • Traité pratique de la photochromie, Paris, Leiber, , 328 p.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Chélini, Félix Reynaud et Madeleine Villard, Dictionnaire des Marseillais, Marseille Aix-en-Provence, Académie de Marseille Diff. Edisud, , 368 p. (ISBN 978-2-7449-0254-3, OCLC 52159149), p. 351

Liens externes[modifier | modifier le code]