Léon Mirot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Mirot.

Léon Mirot est un archiviste et historien français né le 6 juin 1870 à Clamecy et mort le 7 septembre 1946 à Bièvres[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

Archiviste paléographe (promotion 1894 de l'Ecole des Chartes), il a été membre de l'Ecole française de Rome (1894-1896). Conservateur adjoint aux Archives nationales, il prend sa retraite en 1934 et est nommé conservateur honoraire.

Publications[modifier | modifier le code]

  • « Obituaire de l’église collégiale de Saint-Martin de Clamecy », Bulletin de la Société nivernaise des lettres, sciences et arts, série 3e, vol. 17e, t. VII,‎
  • Les insurrections urbaines au début du règne de Charles VI (1380-1383) : leurs causes, leurs conséquences, Paris, Fontemoing, , 242 p. (présentation en ligne, lire en ligne). Réédition en fac-similé : Slatkine-Megariotis Reprints, 1974.
  • Projet de jonction de la Loire et de l'Yonne : le canal de Cosne à Clamecy,
  • Chronique de Morigny (1095-1152), 1909, 2e édition corrigée, 1912.
  • Notes sur le château de Druyes-les-Belles-Fontaines,
  • Figures des XIVe et XVe siècles, Jean et Gilles de Clameci,
  • Fragments d'un cartulaire de la chartreuse de Basseville,
  • La seigneurie de Saint-Verain-des-Bois des origines à sa réunion au comté de Nevers,
  • Manuel de géographie historique de la France, Picard, 1947 et 1950, prix Thérouanne de l'Académie française

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « MIROT Marie Léon », sur le site du Comité des travaux historiques et scientifiques
  2. Archives nationales


Liens externes[modifier | modifier le code]