Léon II d'Abkhazie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Léon II
Titre
Roi d'Abkhazie
780/790
Prédécesseur Création du titre
Successeur Théodose II
Duc impérial des Abkhazes
780/790
Prédécesseur Léon Ier
Successeur Le titre change en Roi d'Abkhazie
Biographie
Dynastie Antchabadzé
Date de décès
Père Théodore Ier
Enfants Théodose II
Démétrius II
Georges Ier

Léon II d’Abkhazie (en géorgien : ლეონ II, Leon II ; mort en 826) est duc impérial des Abkhazes puis roi d’Abkhazie de 782 à 826[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Léon II est le fils cadet de Théodore, duc des Abkhazes, le frère cadet de Léon Ier, et d’une fille du khan des Khazars.

Selon la Chronique géorgienne, Léon, dont la famille est demeurée jusqu’alors vassale de l’Empire grec, met à profit l’affaiblissement de ce dernier face aux incursions des Arabes pour se proclamer indépendant.

Il bénéficie également de la perte d’influence sur l’Ibérie du dernier prince de la dynastie des « Chosroïdes », Djouanscher Ier de Kakhétie, le fils d’Artchil Ier le Martyr, face à ces mêmes Arabes, aux hordes de Khazars de son grand-père maternel et enfin à l’usurpation de l’éristhaw de Kakhétie Grigol, qui se proclame Chorévêque.

Léon II, qui s’est emparé de toute l’Abkhazie et de l’Égris jusqu’au mont Likh, n’hésite pas à prendre la titulature royale comme roi d’Abkhazie vers 790. Le roi Léon II serait à l'origine de l'adoption du nom d'Abkhazie pour le pays à la place de celui d'Égris. Il aurait de plus divisé le pays en huit « éristhawats » :

  1. Abkhazie ;
  2. Tzkhom (région d'Anacophia) ;
  3. Bédia ;
  4. Gourie ;
  5. Racha-Lechkumi ;
  6. Svanétie ;
  7. Choropan ;
  8. Koutaïssi.

Léon II serait enfin à l'origine de la construction de la ville de Koutaïssi qui serait ainsi devenue une seconde capitale avec Anacophia[2].

Postérité[modifier | modifier le code]

D’une épouse inconnue, Léon II laisse trois fils qui se succéderont sur le trône d’Abkhazie :

Hypothèse[modifier | modifier le code]

Dans son étude récente, Christian Settipani estime en s'appuyant sur le Divan des rois d'Abkhazie que Léon II ne parvient au pouvoir qu’après la disparition de son frère aîné Constantin, duc des Abkhazes, mort vers 780, puis celle vers 782 de son cousin Démétre, le fils de Léon Ier, qui est l’héritier de la branche aînée de la famille des « Antchabades » ou « Antchabadzé ». Afin de maintenir la durée de règne de 45 ans attribuée à Léon par le Divan des rois d'Abkhazie[3], il propose de reporter son décès à l’année 826.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Selon Cyrille Toumanoff de 766/790 à 810 et selon Marie-Félicité Brosset de 786 à 806.
  2. Marie-Félicité Brosset, Histoire de la Géorgie de l'Antiquité jusqu'au XIXe siècle, Partie 2 : Histoire moderne. Livraison 1, 1854, réédition publiée par Adamant Media Corporation (ISBN 0543944808), p. 241.
  3. Le Divan des rois d'Abkhazie est un document qui livre l’ascendance en ligne directe avec les durées de règnes des rois d’Abkhazie prédécesseurs de Bagrat III de Géorgie. C’est le roi Constantin Ier de Géorgie qui a fait recopier l’ouvrage composé vraisemblablement sous le règne de Bagrat III de Géorgie entre 1008 et 1014.

Bibliographie[modifier | modifier le code]