Léon Hamonet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Léon Hamonet
Naissance
Décès
(à 75 ans)
Rennes
Sépulture
Nationalité
Française
Activité

Léon Hamonet, né le à Erquy et mort en à Rennes[1], est un peintre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né d'un père capitaine au long cours[2], Léon Hamonet grandit à la ville Bourse à Erquy. En 1889, sa famille s'installe à Bordeaux[3], élève à l'Institut des Frères des Ecoles Chrétiennes Jean-Baptiste de La Salle en 1892, où il obtint le premier prix de dessin d'ornement[4]. Il choisit de s'inscrire à l'école des beaux-arts de Bordeaux[5], et étudie auprès du peintre Alfred Smith.

Il parcourt les landes et les rivages de la côte d'Emeraude et immortalise avec beaucoup de sensibilité ces paysages bretons . Son talent d'aquarelliste ne l'empêche pas de travailler aussi la peinture à l'huile .

Il expose régulièrement dans les Galeries de Dinan, Rennes, Saint Brieuc[6].

On estime à plus d'un millier les œuvres de cet artiste[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Hommage au peintre Léon Hamonet à la chapelle des Marins sur Ouest-France, 30 septembre 2013
  2. Léon Hamonet : un grand artiste peintre de Bretagne sur Le Télégramme, 28 juillet 2005
  3. Mémoires : Léon Hamonet sur memoirederquy.wordpress.com, consulté le 13 décembre 2016
  4. Cours de botanique appliquée à l'Agriculture, au Commerce et à l'Industrie. Manuscrit. Bordeaux, , [c. 1892]. In-folio, ½ chagrin noir ép., plats de percaline verte, titre doré sur le plat sup. Atlas manuscrit illustrant le cours de botanique du pensionnat Jean-Baptiste de La Salle à Bordeaux. Il comprend 26 planches de dessins, dont 25 aquarellées et 1 à l'encre noire, ainsi qu'un tableau hors texte. Ce recueil s'ouvre par 3 planches contenant des généralités sur le règne végétal : Arbre type résumant l'organographie et la physiologie végétales. – Arbre généalogique du Règne végétal. – Arborescence offrant le tableau synoptique du Cours de Botanique appliquée. Les 3 feuillets suivants contiennent la division du cours de botanique : Céréales. – Arbres fruitiers. – Exotiques alimentaires, condiments. – Plantes potagères. – Plantes oléagineuses. – Bois industriels. – Plantes fourragères. – Plantes textiles. – Plantes tinctoriales. – Plantes vénéneuses. – Plantes médicinales. – Plantes d'agrément. Vient ensuite la description de 20 plantes, la plupart ornementales, parfois médicinales ou alimentaires, chaque description étant accompagnée de la planche correspondante en regard : Clématite. – Anémone. – Rose. – Primevère. – Ancolie. – Digitale. – Balsamine. – Chèvrefeuille. – Acanthe. – Gentiane. – Gouet. – Cacaoyer. – Jacinthe. – Amarante. – Tulipe. – Hémérocalle. – Colchique. – Lis blanc. – Lis Martagon. – Fritillaire. Les trois dernières planches, sur double page, sont consacrées aux ennemis de la vigne : Altise, pyrale, oïdium, anthracnose, phylloxera. – Mildiou, Black-rot. – Cochylis. A la fin se trouve un tableau manuscrit sur double page intitulé : "Tableau synoptique des vins récoltés dans le département de la Gironde de 1847 à 1891" ; il présente, sous forme de graphique, les quantités de vins récoltées par tonneaux pour l'ensemble du département, ainsi que pour trois catégories : vins rouges du Médoc, premiers crus de Blaye, vins blancs de Barsac et de Sauternes. Dans le recueil, 5 planches sont signées "L. Hamonet".
  5. Les œuvres de Léon Hamonet exposées à l'office de tourisme sur Ouest-France, 28 septembre 2013
  6. Exposition Léon Hamonet, à découvrir jusqu'à samedi sur Ouest-France, 13 avril 2016
  7. Chapelle des marins. Le peintre Léon Hamonet exposé sur Le Télégramme, 21 juillet 2011

Bibliographie[modifier | modifier le code]