Léon Germain Pelouse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Léon Germain Pelouse
Monument Léon Germain Pelouse (buste).jpg
Alexandre Falguière, Monument à Léon Germain Pelouse (1897), détail, Cernay-la-Ville[1].
Naissance
Décès
(à 52 ans)
Paris
Nationalité
Activité
Élève
Mouvement
Distinctions

Léon Germain Pelouse[2], né le à Pierrelaye (Seine-et-Oise) et mort le 31 juillet 1891 à Paris, est un peintre paysagiste français de l'École de Barbizon.

Léon Germain Pelouse s'inspire régulièrement pour ses toiles des Vaux de Cernay et de ses alentours (département des Yvelines), et fut le chef de file de plusieurs peintres de la deuxième moitié du xixe siècle regroupés postérieurement sous l'appellation d'École de Cernay.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de menuisier, Léon Germain Pelouse est né en 1838 à Pierrelaye dans une rue qui porte actuellement son nom. Il y passe une partie de sa jeunesse.

Autodidacte, il commence une carrière de peintre en 1865. Il se consacre à la peinture de paysage et débute au Salon de 1865. Malgré une réception critique d'abord hostile, il poursuit son œuvre et connaît le succès. Il effectue plusieurs séjours en Bretagne à Pont-Aven et à Rochefort-en-terre.

Sa grande virtuosité lui vaut une notoriété considérable. Plusieurs de ses toiles sont achetées par l'État et figurent dans divers musées.

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Galerie[modifier | modifier le code]

Élèves[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Exposition des œuvres de L.-G. Pelouse - École nationale des beaux-arts, quai Malaquais, précédé d'une notice biographique par Philippe Gille, Imprimerie A.Maulde et Cie, Paris, 1892[15]
  • Dictionnaire Bénézit

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice sur e-monumen.net
  2. Notice d'autorité de la Bibliothèque nationale de France
  3. « Grandcamp vu de la plage », notice no 000PE002156, base Joconde, ministère français de la Culture
  4. « Le Plateau de Montjoie à Mortain », notice no 000PE002158, base Joconde, ministère français de la Culture
  5. « Souvenir de Cernay », notice no 000PE002157, base Joconde, ministère français de la Culture
  6. « Les Vaux de Cernay », notice no 000PE023342, base Joconde, ministère français de la Culture
  7. « Le Soir près de la ferme », notice no 09940004173, base Joconde, ministère français de la Culture
  8. « La Rivière ; (L'étang de Rochefort-en-Terre) », notice no 07200001065, base Joconde, ministère français de la Culture
  9. « Paysage sous bois », notice no 07430004053, base Joconde, ministère français de la Culture
  10. « Un Lavoir le matin, en Bretagne », notice no 07430004052, base Joconde, ministère français de la Culture
  11. « À travers bois, une matinée d'octobre », notice no 00000074839, base Joconde, ministère français de la Culture
  12. « La Seine à Poses », notice no 000PE032599, base Joconde, ministère français de la Culture
  13. « Le Passage de Lanriec à Concarneau, effet de lune », notice no 000PE032581, base Joconde, ministère français de la Culture
  14. Mario Béland, « Woodcock et la paysannerie française », Cap-aux-Diamants : la revue d'histoire du Québec, no 129,‎ , p. 53–53 (ISSN 0829-7983 et 1923-0923, lire en ligne, consulté le 11 mai 2019)
  15. En ligne sur gallica.bnf.fr

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :