Léon Frot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Léon Frot
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Nationalité
Activité
Autres informations
Domaine
Membre de

Léon Frot (1900-1942), est un ancien Secrétaire Général de l’union départementale CGTU de la Seine et un ancien conseiller municipal communiste de Paris (quartier de la Roquette, XIe arrondissement). Condamné à cinq ans de prison pour propagande communiste en 1939 et incarcéré à la maison centrale de Clairvaux, il fut fusillé comme otage par les Allemands en 1942. Il habitait, avant la guerre, la portion de la rue des Boulets à laquelle son nom (rue Léon-Frot) a été donné.[réf. nécessaire]

Biographie[modifier | modifier le code]

Élu conseiller municipal du 11e arrondissement, il fut arrêté comme otage et fusillé par les allemands le .

Pendant son action syndicale, il prit le parti des sans emploi et des chômeurs et les organisa en syndicat.

Il a donné son nom à la rue Léon-Frot, dans le 11e arrondissement de Paris, qui s'étend du boulevard Voltaire à la rue de la Roquette, à partir de laquelle elle est prolongée par la rue Saint-Maur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Source : Dictionnaire Maitron.