Léon Delune

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Delune.

Léon Delune
Image illustrative de l’article Léon Delune
Maison de la famille Delune (Léon Delune, architecte)
Présentation
Naissance [1]
Marbais
Décès [1] (à 84 ans)
Ixelles
Nationalité belge
Mouvement Éclectisme
Entourage familial
Père Hubert Delune
Famille frère des architectes Ernest Delune et Aimable Delune

Biographie[modifier | modifier le code]

Léon Delune est un architecte belge né à Marbais dans le Brabant wallon le 15 septembre 1862 et décédé le 22 mars 1947[1] à Ixelles (Bruxelles).

Son père Hubert Joseph Delune, entrepreneur en bâtiments, quitte son village pour s’installer avec sa femme et ses huit enfants à Ixelles où le travail ne manque pas en cette période d’expansion démographique.

Léon, comme trois de ses frères, fait ses études à l’Académie royale des beaux-arts de Bruxelles de 1885 à 1891 : il y suit des cours de sculpture et d’architecture et plus tard y enseignera.

L'une de ses premières réalisations est la maison familiale construite, suivant ses plans, par son père en 1891 à Ixelles[2], en bordure des étangs d'Ixelles. Ses créations sont représentatives des styles éclectique et art nouveau.

Il n’est pas toujours facile de faire la part entre l'œuvre qui lui est attribuée et celles de ses frères également architectes, Aimable, Edmond et Ernest Delune.

Réalisations remarquables[modifier | modifier le code]

Ixelles,
21 Rue de Hennin.
Habitation personnelle de Léon Delune.
Art nouveau (1910).

Œuvre[3][modifier | modifier le code]

Eclectisme[modifier | modifier le code]

  • 1892-1893 : Ixelles, Avenue des Eperons d'Or n° 3 & 5
  • 1893 : Ixelles, Rue Lesbroussart n° 31, 33 & 35
  • 1896 : Ixelles, Rue Armand Campenhout n° 66, 68 & 70
  • 1896 : Ixelles, 50 Rue du Magistrat
  • 1896 : Ixelles, Avenue des Eperons d'Or n° 10 & 11
  • 1897-1898 : Ixelles, Rue Lanfray n° 3, 5, 13, 15, 17 & 19
  • 1897-1899 : Ixelles, Avenue des Eperons d'Or n° 8, 9 & 12
  • 1898 : Ixelles, Chaussée de Boondael n° 89 & 91
  • 1900 : Ixelles, Rue de la Brasserie n° 1, 3 & 5
  • 1900 : Ixelles, 37 Rue du Magistrat
  • 1901 : Ixelles, Rue Lanfray n° 29, 29A & 31
  • 1901 : Ixelles, 34 Avenue Guillaume
  • 1902 : Ixelles, 45 Rue du Magistrat
  • 1904-1905 : Ixelles, Rue de la Brasserie n° 7, 9, 11, 13 & 19
  • 1905-1910 : Ixelles, Rue de la Brasserie n° 51A, 37 & 41
  • 1906 : Ixelles, 39 Rue Van Elewyck
  • 1907 : Ixelles, 7 Rue François Roffiaen
  • 1907 : Ixelles, Rue Van Elewyck n° 19 & 21
  • 1908 : Ixelles, 6 Rue de l'Ermitage

Style Néo-classique[modifier | modifier le code]

  • 1889 : Saint-Gilles. 3 Rue Louis Coenen

Art nouveau[modifier | modifier le code]

  • 1901 : Bruxelles, 52 Rue des Eburons
  • 1904 : Bruxelles, 86 Avenue Franklin Roosevelt (Château Solbosch, dit: Maison Delune).
  • 1910 : Ixelles, 21 Rue de Hennin. Habitation personnelle de l'architecte.
  • 1910 : Ixelles, Rue de Hennin 23 & 25
  • 1910 : Ixelles, 74 Rue des Champs Elysées

Style Beaux Arts[modifier | modifier le code]

  • 1912 : Ixelles, 12, Rue de Vergnies

Art Deco[modifier | modifier le code]

  • 1927 : Saint-Gilles, Rue Neufchâtel n° 25, 27, 29, 31 & 33
  • 1928 : Etterbeek, 97 Rue Commandant Ponthier

Illustrations[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. a b et c Source: (nl) ODIS site http://www.odis.be/lnk/PS_98053
  2. Maison de la famille Delune, avenue des Éperons d'Or no 3 50° 49′ 31″ N, 4° 22′ 22″ E
  3. Source: Inventaire du patrimoine architectural de la Région de Bruxelles-Capitale