Léon-Victor Dupré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dupré.
Léon-Victor Dupré
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 63 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Maître
Mouvement
Influencé par

Léon-Victor Dupré, né à Limoges (Haute-Vienne) le et mort à Paris 10e le , est un peintre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Cadet et élève de son frère Jules Dupré (1811-1889), il débute au Salon de 1839 et expose jusqu'en 1878. Il peint des paysages de Normandie, du Berry, du Limousin, ainsi que de l'Île-de-France.

Les deux frères s'installent en 1852 au hameau du Fay, entre La Souterraine et Argenton-sur-Creuse, s'adonnant à la peinture sur le motif qu'ils continueront plus tard ensemble à Barbizon. La facture de leur travail est assez proche.

Personnalité plus effacée que son frère, Léon-Victor Dupré est décrit par son ami Amédée Besnus (1831-1909) : « Il était bon diable, sans préjugé, passionné, pêcheur de goujons… pas fier le moins du monde, spirituel, c'était le meilleur garçon qui put se voir[1]. »

Il avait son atelier au no 10 rue de Rochechouart à Paris.

Œuvres dans les collections publiques[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis
Aux Pays-Bas
Au Royaume-Uni

En France

Salons[modifier | modifier le code]

  • 1839 : Vue prise dans le bois de Fay (Indre).
  • 1841 : Vue de Saint-Junien ; Le Marais de La Souterraine.

Expositions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Amédée Besnus, Mes relations d'artistes, Paris, P. Ollendorf, 1898, p.111-112.
  2. « "dupré" : Oeuvres 1 - 3 de 3 », sur webmuseo.com (consulté le 10 octobre 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Clément de Ris, L'Artiste, 1852.
  • René Schneider, Le paysage romantique, Le Romantisme et l'Art, Paris, Henri Laurens, 1928, p. 194.
  • Marie-Madeleine Aubrun, Jules Dupré 1811-1889, catalogue raisonné de l'œuvre peint, dessiné et gravé, Paris, Léonce Laget, 1974, en 2 vol. et supplément.
  • Christophe Rameix, Les maîtres de la Creuse : Chefs-d'œuvre de l'École de Crozant- Gargilesse 1830-1930, catalogue de l'exposition Dun-le-Palestel, éd.Les Amis des Peintres de l'École de Crozant et de Gargilesse, 1997.
  • André Roussard, Dictionnaire des peintres à Montmartre, Roissy-en-Brie, 1999, p. 216.
  • Jean Chatelut, Naissance du paysage français (Tendu 1832-Le Fay 1842), Saint-Benoît-du-Sault, Tarabuste, 2001.
  • Christophe Rameix, Impressionnisme et postimpressionnisme dans la vallée de la Creuse, 2012, Christian Pirot éditions.
  • Laurie Marty de Cambiaire, collaboration de Angélique Franck-Niclot, trad. Jane MacAvock, Regards sur la nature, une collection privée, Paris, Éd. Fine Art, 2013, p. 42.
  • Dictionnaire Bénézit

Iconographie[modifier | modifier le code]

  • Théodore Chassériau, Portrait de Léon Victor Dupré, Cambridge, Fogg Art Museum.
  • Jean-François Millet, Portrait de Léon Victor Dupré, collection privée (source : Laurie Marty de Cambiaire, collaboration de Angélique Franck-Niclot, trad. Jane MacAvock, Regards sur la nature, une collection privée, Paris, Éd. Fine Art, 2013).

Liens externes[modifier | modifier le code]