Léon-François Hoffmann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Léon-François Hoffmann
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 86 ans)
PrincetonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Écrivain, universitaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Distinctions
Compagnonnage (d)
Bourse Guggenheim ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Léon-François Hoffmann, né le à Paris et mort le à Princeton, New Jersey[1], est un écrivain, spécialiste de la littérature et de la culture d'Haïti.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études à l'université Yale, Léon-François Hoffmann obtient un Ph.D. en 1959 et devient enseignant à l'université de Princeton l'année suivante.

Il publie d'abord des manuels de français, comme l'Essentiel de la grammaire française et le Français en français, avant de se consacrer à l'histoire de la littérature romantique en France, supervisant notamment l'édition du roman Georges, d'Alexandre Dumas père, et de la pièce de théâtre Toussaint Louverture, d'Alphonse de Lamartine.

Professeur de littératures française et haïtienne, Léon-François Hoffman s'est rapidement imposé comme un spécialiste de la culture et de la littérature haïtiennes. Son ouvrage le plus célèbre, le Nègre romantique, a été couronné par l'Académie française. En 2003, Léon-François Hoffmann a coordonné l'édition des Œuvres complètes de Jacques Roumain.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Liste non exhaustive

  • Le Nègre romantique : personnage littéraire et obsession collective, Paris, Payot, 1973.
  • Le Roman haïtien, Sherbrooke, Naaman, 1982.
  • Répertoire géographique de La Comédie humaine de Balzac, Paris, José Corti, 2 vol. : I. L'Étranger, 1965; II. La Province, 1968.
  • Haïti : couleur croyances, créole, 1989.
  • Haïti : lettres et l'être, 1992.
  • Littérature d'Haïti, Vanves, EDICEF, 1995.
  • Faustin Soulouque d'Haïti : dans l'histoire et la littérature, Paris, L'Harmattan, 2007.
  • Haïti 1804 lumières et ténèbres : impact et résonances d'une révolution, Madrid, Iberoamericana ; Frankfurt am Main, Vervuert, 2008.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]