Léo Sauvage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Léo Sauvage
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Léopold SmotriezVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Conjoint
Barbara Sauvage (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Pierre Sauvage (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Léo Sauvage (né Léopold Smotriez), mort le 30 octobre 1988 à New York. est un journaliste et écrivain français, spécialiste des États-Unis.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est né à Mannheim avant de venir enfant à Nancy. Il poursuit d'abord ses études à la Sorbonne[1]; durant la Seconde Guerre mondiale, il monte à Marseille une troupe de théâtre qui raille le régime de Vichy et écrit dans Libération, le Patriote (journal de Saint-Étienne), Le Mot d'Ordre publié à Marseille. Son fils Pierre naît dans la commune du Chambon-sur-Lignon en 1944 alors qu'il s'y cache.

Il publie à la Libération un journal La Rue.

Il émigre finalement en 1948 aux États-Unis où il est employé par l'Agence France-Presse: en 1959 il est le premier reporter européen à arriver à Cuba après la chute de Batista. Il est notamment correspondant du Figaro aux États-Unis de 1950 à 1975.

Après l'assassinat de John Fitzgerald Kennedy, il conteste le rapport de la commission Warren concluant à la culpabilité de Lee Harvey Oswald : il argue de l'absence totale de preuves contre le prévenu et de la présence dans l'exposé de la commission d'éléments l'innocentant (des éloges de Kennedy par Oswald, la veille même de l'assassinat du président). Il conclut ainsi son ouvrage, L'Affaire Oswald, en janvier 1965 : « je dirai qu'il est logiquement insoutenable, juridiquement indéfendable et moralement inadmissible d'affirmer que Lee Harvey Oswald était l'assassin du président Kennedy » [2].

Il est ensuite critique pour The New Leader.

Il s'est marié à Barbara Suchowolska avec laquelle il a eu trois enfants, Pierre, Michel et Marianne. Il est l'oncle de Samuel Pisar.

Il est décédé le 30 octobre 1988[3] à son domicile de New York.

Bibliographie partielle[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. sur Spartacus educational
  2. Léo Sauvage, L'Affaire Oswald, Les éditions de Minuit, , p. 442.
  3. [(en) « Leo Sauvage, 75, Journalist, Dies », The New York Times,‎ (lire en ligne)]