Léo Ilial

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Léo Ilial
Naissance
Paris, France
Nationalité France Française
Décès
Seillans, France
Profession Acteur
Films notables Les Bons Débarras

Léo Ilial est un comédien français né à Paris le [1] et mort le à Seillans[2]. Spécialisé dans le doublage, il a notamment prêté sa voix à Christopher Lee (Gremlins 2 : La Nouvelle Génération), Henry Corden (Problèmes modernes), Ed Bishop (UFO, alerte dans l'espace), Lawrence Dane (Le parc m'appartient) ou encore le personnage de Matthew Harding dans Service secret.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeune homme, Léo Ilial aborde une carrière théâtrale sous la direction de Jean Mercure, Pierre Fresnay et Jean Davy. Par la suite, il effectue un stage aux Célestins à Lyon où il joue L'Ours d'Anton Tchekhov, Don Cesar dans Ruy Blas et plusieurs autres classiques aux côtés de comédiens du Français. Pour gagner sa vie, il n'hésite pas à tirer toutes les ficelles du métier. Il fait un peu de radio, accepte des sessions de doublage et fait de modestes débuts au cinéma avec Sacha Guitry, puis il décroche un contrat à la télévision et tourne une série américaine, Captain Gallant.

En 1962, par hasard, il s'arrête au Québec pour rendre visite à un ami, avant, pense-t-il, de partir pour les États-Unis où il songe à s'installer définitivement. Son séjour à Montréal change le cours de son destin. Il rencontre Jean Gascon, alors directeur du Théâtre du Nouveau Monde, se lie d'amitié avec lui et Gascon offre du travail au jeune comédien. Jusqu'en 1967, il jouera cinq ou six pièces par un au TNM. Par la suite, il jouera sur toutes les scènes du Québec, au Théâtre du Rideau vert, chez Jean Duceppe, au TPQ.

La télévision s'empresse aussi de l'engager. On lui offre un premier rôle dans une série appelée Monsieur Lecoq. Par la suite, il campera le docteur Louis Lavigne dans Le Paradis terrestre, puis incarnera le beau Lardier dans Les Forges de Saint-Maurice. À Télé-Métropole on lui offre un contrat pour une continuité, cette fois dans Les Berger et également dans le téléroman Une vie… de Jean-Marc Provost.

Léo parlait couramment quatre langues, dont le russe et l'italien.

Il meurt le 11 novembre 1996 à la suite d'un accident de voiture.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma
Télévision

Doublage cinéma[modifier | modifier le code]

Christopher Lee
Henry Corden
Michael York
Franco Nero
Jim Norton
Leslie Nielson
Roger Moore

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.imdb.com/name/nm0407653/?ref_=fn_al_nm_1
  2. « Léo Ilial meurt dans un accident d'auto en France », sur Le Soleil, (consulté le 1er septembre 2017), p. C9. Sur le site web de la BAnQ.

Liens externes[modifier | modifier le code]