Léo Henry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Henry.
Léo Henry
Naissance (39 ans)
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Léo Henry, né le à Strasbourg, est un écrivain français de fantasy et de science-fiction, scénariste de bandes dessinées et de jeux de rôles [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Après un master de lettres modernes, Léo Henry a mené de front le début de sa carrière littéraire et des "petits boulots". Il a voyagé aux États-Unis et vécu au Brésil, présents dans son œuvre. À partir de la fin des années 2000, Léo Henry entame une collaboration avec Jacques Mucchielli (décédé en 2011), dont naîtront quatre livres. La modernité, la musique populaire ou encore la boisson et les bistrots font partie de ses sujets de prédilection[2],[3].

Littérature[modifier | modifier le code]

Œuvres principales[modifier | modifier le code]

Formes courtes[modifier | modifier le code]

La production littéraire de Léo Henry est surtout orientée vers les formes courtes : nouvelles, mais aussi textes expérimentaux comme les cent bistrots.

Cahiers du Labyrinthe[modifier | modifier le code]

Le premier recueil de nouvelles de Léo Henry, les Cahiers du Labyrinthe, a été publié en 2003 aux éditions de l'Oxymore, et en édition augmentée en 2012 au format électronique aux éditions Dystopia [5].

Cycle Yirminadingrad[modifier | modifier le code]

L'action de Yama Loka Terminus, de Bara Yogoï et de Tadjélé[6] se réfère au même univers fantastique centré sur Yirminadingrad [7].

Le Diable est au piano[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Rouge gueule de bois[modifier | modifier le code]

Dans son premier roman Rouge gueule de bois, publié par La Volte en 2011, Léo Henry explore le thème de la difficulté à créer et de la boisson autour des figures de Roger Vadim et de Fredric Brown en quête du crime parfait lors d'un voyage circulaire des hauts du Nouveau-Mexique aux déserts de Basse-Californie, à la manière du Road Movie [8],[9],[10],[11].

Sur le fleuve[modifier | modifier le code]

De même que les recueils de nouvelles Yama Loka Terminus et Bara Yogoï, le second roman de Léo Henry a été coécrit avec Jacques Mucchielli.

Le Casse du continuum[modifier | modifier le code]

La Panse[modifier | modifier le code]

Hildegarde[modifier | modifier le code]

Bande dessinée[modifier | modifier le code]

  • Sequana (scénario, dessiné par Stéphane Perger), 2008-2010 :
    • Le Guetteur mélancolique, 2008
    • La Cathédrale engloutie, 2009
    • Le Pyrogène (scénario), 2009
  • Rainbow Mist (scénario, dessiné par Fred Boot)

Jeux de rôles[modifier | modifier le code]

Œuvres principales[modifier | modifier le code]

  • Scénarios pour la 3e édition de In Nomine Satanis/Magna Veritas
    • Encyclopedia Spirits 1 (juillet 2000, collaboration au supplément INS/MV de In Studio)[12]
    • Encyclopedia Spirits 1 (juillet 2001, collaboration au supplément INS/MV de In Studio)[12]
    • Old School (décembre 2001, directeur de rédaction du supplément INS/MV de In Studio)[12]
    • Le Guide de la Troisième Force (juin 2002, directeur de rédaction du supplément INS/MV de In Studio)[12]
  • Collaboration à la 4e édition de In Nomine Satanis/Magna Veritas (juin 2003, Asmodée Éditions)[12]
  • Fire and Ice volumes 1 et 2 (Campagnes pour la 4e édition de In Nomine Satanis/Magna Veritas - septembre et novembre 2003, en collaboration)[12]
  • J'adore ce que vous faites ! : scénario pour In Nomine Satanis/Magna Veritas publié en 2001 dans Casus Belli[12]

Prix[modifier | modifier le code]

Prix de l'imaginaire[modifier | modifier le code]

Léo Henry a obtenu le Grand prix de l'Imaginaire 2010 pour la nouvelle Les Trois livres qu'Absalon Nathan n'écrira jamais parue chez Denoël dans le recueil Retour sur l’Horizon.[réf. nécessaire]

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]