Lémur aux yeux turquoise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Eulemur macaco flavifrons, Eulemur flavifrons • Lémur de Sclater

image illustrant les primates
Cet article est une ébauche concernant les primates.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet correspondant.

Eulemur macaco flavifrons
Description de cette image, également commentée ci-après

Couple de Lémurs aux yeux turquoise

Classification selon MSW
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Mammalia
Ordre Primates
Sous-ordre Strepsirrhini
Infra-ordre Lemuriformes
Super-famille Lemuroidea
Famille Lemuridae
Genre Eulemur
Espèce Eulemur macaco

Sous-espèce

Eulemur macaco flavifrons
(Gray, 1867)

Statut de conservation UICN

( CR )
CR A4cd :
En danger critique d'extinction

Statut CITES

Sur l'annexe  I  de la CITES Annexe I , Rév. du 01/07/75

Le Lémur aux yeux turquoise, aussi appelé Lémur de Sclater, est un primate lémuriforme de la famille des Lemuridae, endémique des forêts tropicales de Madagascar. Longtemps considéré comme une sous-espèce du Lémur noir (Eulemur macaco flavifrons), certains auteurs le considèrent désormais comme une espèce séparée (Eulemur flavifrons).

Description[modifier | modifier le code]

Lorsque le jeune naît, il a le pelage brun roux de sa mère. Les mâles deviennent noirs à l'âge de 6 semaines. Il mesure environ 95 cm (40 cm de corps et 55 cm de queue) et pèse environ 2,5 kg. C'est le seul primate à avoir les yeux bleus en dehors de l'espèce humaine[1]. Sa longévité est d'environ 22 ans.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Il est omnivore il se nourrit essentiellement de fruits et de feuilles mais aussi d'insectes.

Lémur aux yeux turquoise au Zoo de Philadelphie

Menaces et conservation[modifier | modifier le code]

Cette sous-espèce est incluse depuis 2008 dans la liste des 25 espèces de primates les plus menacées au monde[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://animaux.org/lemur-aux-yeux-turquoises.htm
  2. (en) R. A. Mittermeier, C. Schwitzer, A. B. Rylands, L. A. Taylor, F. Chiozza, E. A. Williamson et J. Wallis (ill. S. D. Nash), Primates in Peril : The World's 25 Most Endangered Primates 2012–2014, Arlington (VA), IUCN/SSC Primate Specialist Group (PSG), International Primatological Society (IPS), Conservation International (CI) et Bristol Conservation and Science Foundation (BCSF), , 91 p., PDF (lire en ligne)

Références taxonomiques[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :