Léa Clermont-Dion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Clermont et Dion.
Léa Clermont-Dion
Léa Clermont-Dion auteure.jpg
Léa Clermont-Dion auteure, lors d'une conférence le 16 mars 2016 à l’université Laval, Québec
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (28 ans)
GoreVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité

Léa Clermont-Dion est née le au Québec [1]. Elle est coinitiatrice, avec Jacinthe Veillette, de la Charte québécoise pour une image corporelle saine et diversifiée[2]. Elle est révélée au grand public lors de son passage à Tout le monde en parle en octobre 2009[3]. Elle est étudiante au doctorat en science politique à l'Université Laval[4]. Elle est également auteure. Elle publie La revanche des moches en 2014 et Les Superbes en 2016. Plus récemment, elle et Mitsou Gélinas animent l’émission « Mitsou et Léa » diffusé sur Moi&Cie ainsi que TVA.

Démarche[modifier | modifier le code]

Après avoir vécu un problème de santé lié à ce qui s'apparente à l'anorexie, Léa Clermont-Dion s'est interrogée sur la pression faite auprès des femmes par les médias qui véhiculent l'idéal de minceur des mannequins à une population qui n'est pas capable de s'y conformer. De cette réflexion est né un désir de sensibiliser les autres femmes et d'amener un changement dans la société.

« À 14 ans seulement, Léa a réuni les grands noms du milieu dans une conférence qui a réuni plus de quatre cents personnes à l’Université du Québec à Montréal. Dès lors, elle s’intéresse à l’hypersexualisation des jeunes filles et entame une série de conférences partout à travers le Québec sur la question. La même année, elle est recrutée par le comité jeune du Conseil du statut de la femme pour lequel elle siège pendant près de deux ans[5]. »

Elle fait la rencontre de Jacinthe Veillette, qui a connu une expérience similaire à la sienne et partage son désir de faire bouger les choses. Elles écrivent une pétition qui est mise en ligne et invitent les gens à appuyer leur idée[6],[7]. La pétition est déposée à l'Assemblée nationale. De là naît un projet de loi.

Charte québécoise pour une image corporelle saine et diversifiée[modifier | modifier le code]

« Le comité de travail responsable de rédiger la Charte et d’en assurer la pérennité est composé d’une trentaine de personnes provenant des milieux de la mode, de la publicité, des médias, de la vidéo, de la musique et du gouvernement[8]. »

La première partie du texte présente les raisons qui justifient un engagement. Celui-ci se présente en sept points.

« Nous souscrivons à la vision d’une société au sein de laquelle la diversité des corps est valorisée et c’est pourquoi nous, personnes soussignées, dans le cadre de nos missions respectives, nous engageons à :
  - Promouvoir une diversité d’images corporelles comprenant des tailles, des proportions et des âges variés.
  - Encourager de saines habitudes autour de l’alimentation et de la régulation du poids corporel.
  - Dissuader les comportements excessifs de contrôle du poids ou de modification exagérée de l’apparence.
  - Refuser de souscrire à des idéaux esthétiques basés sur la minceur extrême.
  - Garder une attitude vigilante et diligente afin de minimiser les risques d’anorexie nerveuse, de boulimie et de préoccupation malsaine à l’égard du poids.
  - Agir à titre d’agents et d’agentes de changement afin de mettre de l’avant des pratiques et des images saines et réalistes du corps.
  - Faire connaître la Charte québécoise pour une image corporelle saine et diversifiée auprès de nos partenaires, de nos clientèles et de nos relations professionnelles tout en participant activement à l’adhésion à ses principes et à leur respect[9]. »

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • Prix hommage Bénévolat Québec
  • Prix Jeune femme de Mérite
  • Prix collégial d'excellence en communications
  • Bourse nationale du Millénaire
  • Personnalité par Excellence 2011 par l'organisme Forces Avenir[10]
  • Personnalité La Presse[11],[12]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]