Láscar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lascar.
Láscar
Vue du Láscar depuis la Laguna Chaxas.
Vue du Láscar depuis la Laguna Chaxas.
Géographie
Altitude 5 592 m[1]
Massif Andes
Coordonnées 23° 22′ sud, 67° 44′ ouest[1]
Administration
Pays Drapeau du Chili Chili
Région Antofagasta
Province El Loa
Géologie
Roches Andésite dacitique
Type Volcan gris
Activité En éruption
Dernière éruption Depuis le
Code GVP 355100
Observatoire Observatoire volcanologique des Andes du Sud

Géolocalisation sur la carte : Chili

(Voir situation sur carte : Chili)
Láscar

Le Láscar est un volcan du Chili situé dans le nord du pays, dans la cordillère des Andes[1]. Considéré comme étant le volcan le plus actif de cette région du Chili[1], il est entouré par d'autres volcans comme l'Aguas Calientes, le Chiliques et l'Acamarachi.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le Láscar est situé dans le nord du Chili, dans la cordillère des Andes[1]. Administrativement, il est situé dans la province d'El Loa de la région d'Antofagasta. D'autres volcans se trouvent non loin tel l'Aguas Calientes, le Chiliques ou encore l'Acamarachi.

Culminant à 5 592 mètres d'altitude, le Láscar est un stratovolcan couronné de six cratères sommitaux qui se chevauchent[1]. L'édifice, constitué de laves andésites dacitiques, est formé de deux structures recouvertes sur le flanc nord-ouest d'importantes coulées de lave[1]. Autrefois concentrée sur la structure occidentale, l'activité volcanique s'est déplacée sur la structure orientale[1]. Le Láscar est considéré comme le volcan le plus actif des Andes du nord du Chili[1] en raison de ses 27 éruptions enregistrées entre 1848 et 2007[2].

Vue du Láscar (centre gauche), de l'Aguas Calientes (centre) et de l'Acamarachi (centre droit) depuis la Laguna Lejía.

Histoire[modifier | modifier le code]

Vue d'un panache volcanique s'échappant du Láscar au cours de l'éruption de 2006.

La plus grande éruption connue du Láscar s'est déroulée il y a 26 500 ans[1]. À l'époque, l'activité volcanique se situait au niveau du cône occidental et a donné naissance à trois cratères[1].

Avec la colonisation de l'intérieur des terres du Chili, les éruptions du Láscar sont mieux répertoriées[1]. La première à être observée est celle de 1848 qui sera suivie de 26 autres éruptions jusqu'en 2007, la dernière en date au début de l'année 2009[1],[2]. Ces éruptions peuvent produire des panaches volcaniques qui répandent des cendres volcaniques jusqu'à des centaines de kilomètres à la ronde[1]. La plus grande éruption observée du Láscar est celle du 30 janvier à qui a produit des nuées ardentes jusqu'à huit kilomètres et demi du sommet en direction du nord-ouest et des retombées de cendres volcaniques jusqu'à Buenos Aires, la capitale de l'Argentine[1]. Au cours de cette éruption, un volume de 4,6 millions de mètres cubes de lave et un volume de cent millions de téphras seront émis[2].

Vue panoramique du sommet du Láscar avec le cratère sommital.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :