L'industrie sauvera la Géorgie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'industrie sauvera la Géorgie
(ka) მრეწველობა გადაარჩენს საქართველოს
Présentation
Chef Gogi Topadze
Fondation
Siège Tbilissi
Positionnement Centre droit[1]
Idéologie Nationalisme économique
Protectionnisme[1]
Euroscepticisme
Isolationnisme
Couleurs Rouge et blanc
Site web http://www.industrials.ge/
Représentation
Parlement
1 / 150

L'industrie sauvera la Géorgie (en géorgien : მრეწველობა გადაარჩენს საქართველოს, mretsveloba gadaarchens sak'art'velos) est un parti politique géorgien de centre droit, souvent nommé le Parti des Entrepreneurs[2].

Fondation[modifier | modifier le code]

Le parti est fondé en 1999 par Gogi Topadze, propriétaire de la brasserie Kazbegui.

Représentation parlementaire[modifier | modifier le code]

En 1999, il remporte 15 sièges de députés.

En 2012, il rejoint la coalition Rêve géorgien[3] et remporte 6 sièges[4].

Il se présente séparément aux élections législatives géorgiennes du 8 octobre 2016 et recueille 0,84% des suffrages exprimés au scrutin proportionnel plurinominal. Parallèlement, l'un de ses candidats au scrutin majoritaire uninominal (Simon Nozadze, à Khachouri) est élu au 2e : le parti "L'industrie sauvera la Géorgie" sera représenté par un député au nouveau Parlement[5],[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Ghia Nodia et Álvaro Pinto Scholtbach, The Political Landscape of Georgia: Political Parties: Achievements, Challenges and Prospects, Eburon, , p. 123
  2. Colisée : « Géorgie, les partis politiques de 1991 à 2009 » (consulté le 9 mars 2016)
  3. (en) Parliament of Georgia : « Parliamentary Majority » (consulté le 9 mars 2016)
  4. (en) Parliament of Georgia : « Members of Faction » (consulté le 9 mars 2016)
  5. (en) Central Election Commission : « Preliminary results of October élections as of 09.00 am » (consulté le 12 octobre 2016)
  6. (en) Civil Georgia : « Majoritarian MP Elections Preliminary Results », 11 octobre 2016

Voir aussi[modifier | modifier le code]