L'Osstidcho

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Chandail de Robert Charlebois

L'Osstidcho[1],[2] est un spectacle de chansons et d'humour produit au Théâtre de Quat'Sous (Montréal) en 1968, mettant en scène Robert Charlebois, Yvon Deschamps, Louise Forestier et Mouffe. La mise en scène a été assurée par Paul Buissonneau et il a été produit par Guy Latraverse.

Le 5 septembre 2012, Bibliothèque et Archives nationales du Québec a lancé un site web intitulé L'Osstidcho : Les bandes audio retrouvées[3].

Programmes fragmentaires[3][modifier | modifier le code]

L'Osstidcho au Théâtre de Quat'Sous, 20 juin 1968[modifier | modifier le code]

  • [Accueil des spectateurs] (Y. Deschamps et L. Forestier)
  • 50 000 000 d'hommes (R. Charlebois et L. Forestier)
  • From Santa To America (L. Forestier)
  • California (R. Charlebois et L. Forestier)
  • Demain l'hiver (R. Charlebois et L. Forestier)
  • [Toune à Mouffe]
  • La ville depuis (L. Forestier)
  • Lindberg (R. Charlebois et L. Forestier)
  • [Jazz libre] (Quatuor du nouveau jazz libre du Québec)
  • [Présentation : Pierre Elliott Trudeau n'a rien à voir avec L'Osstidcho]
  • Sketch musical [Dans les maternelles – Nos belles-familles]
  • [Jazz libre] (Quatuor du nouveau jazz libre du Québec)
  • Sketch musical : Dans les manufactures
  • Monologue : Les unions, qu'ossa donne? (Y. Deschamps)
  • [Bruits de scène qui semblent provenir de glissements de pas]
  • Sketch musical [Dans les sanatoriums]
  • Sketch musical [Dans la Belle Province – Politique fédérale]
  • Monologue : La violence (Y. Deschamps)
  • Sketch [Vive les nègres drabes d'Amérique]
  • Sketch [Les ressources – Richesses du Québec]
  • Sketch [Séparation du Québec – La culture québécoise]
(contenu manquant)

L'Osstidcho King Size à la Comédie-Canadienne, du 2 au 8 septembre 1968[modifier | modifier le code]

  • [Accueil des spectateurs] (Y. Deschamps)
  • 50 000 000 d'hommes (R. Charlebois et L. Forestier)
  • La marche du président (R. Charlebois et L. Forestier)
  • From Santa To America (L. Forestier)
  • California (R. Charlebois et L. Forestier)
  • Jos Finger Ledoux (R. Charlebois)
  • [Toune à Mouffe]
  • Quand t'es pas là (L. Forestier)
  • CPR Blues (R. Charlebois et L. Forestier)
  • CPR Blues (suite) (R. Charlebois et L. Forestier)
  • Lindberg (R. Charlebois et L. Forestier)
  • Egg génération (R. Charlebois et L. Forestier)
  • Engagement (R. Charlebois et L. Forestier)
  • Stalisme dodécaphonique (Quatuor du nouveau jazz libre du Québec)
  • [Présentation : Pierre Elliott Trudeau n'a rien à voir avec L'Osstidcho King Size]
  • Sketch musical [Dans les maternelles – Nos belles familles – Introduction au sketch musical Dans les manufactures]
  • Sketch musical : Dans les manufactures
  • Monologue : Les unions, qu'ossa donne? (Y. Deschamps)
(contenu manquant)
  • Sketch [La culture québécoise – Appartenance culturelle]
  • Sketch [Nègres drabes d'Amérique]
  • Down In The South
  • Mise en scène : Free at last! (extrait du discours « I have a dream ») - Martin Luther King, Jr.
  • La fin du monde

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Bruno Roy, L'Osstidcho ou le désordre libérateur : essai, Montréal, XYZ, , 200 p. (ISBN 9782892615210)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « L'Osstidcho, un spectacle révolutionnaire », sur Radio-Canada.ca, (consulté le 26 janvier 2011)
  2. Sylvain Cormier, « L'Osstidcho - Le mythe retrouvé », Le Devoir,‎ (lire en ligne)
  3. a et b « L'Osstidcho : Les bandes audio retrouvées », sur le site BAnQ