L'Origine des autres

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

L'Origine des autres
Auteur Toni Morrison
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Préface Ta-Nehisi Coates
Genre Essai
Version originale
Langue Anglais
Titre The Origin of Others
Date de parution 2017
ISBN 9780674976450
Version française
Traducteur Christine Laferrière
Éditeur Bourgeois
Date de parution 2018
ISBN 9782267030693

L'Origine des autres est un recueil de six conférences tenues en 2016 à l'université Harvard par Toni Morrison, prix Nobel de littérature. Ces conférences portant sur « la littérature de l'appartenance » traitent de l'altérité, de l'identité et du racisme en tant que construction sociale en mêlant analyse sociologique et critique littéraire[1],[2].

Contenu[modifier | modifier le code]

En analysant sa mémoire et ses propres romans mais aussi l'histoire, la politique et l'œuvre d'écrivains tels que Harriet Beecher Stowe, Ernest Hemingway, William Faulkner, Flannery O'Connor, ou Camara Laye, Toni Morrison— pour qui il n'existe qu'une seule race, la race humaine[3]  — tente de déchiffrer ce que représente la notion de « race », les mécanismes de construction d'une altérité qui pourtant effraie l'être humain, ou encore l'idée d'une (im)pureté raciale[4] à laquelle elle-même a été confrontée dans son enfance car « trop claire de peau » selon sa grand-mère[2].

Données techniques[modifier | modifier le code]

Le recueil est paru aux États-Unis en septembre 2017 sous le titre original The Origin of Others, avec une préface de Ta-Nehisi Coates. Il a été traduit en français en 2018 par Christine Laferrière et publié par les éditions Bourgeois. Il a été traduit en portugais, espagnol, catalan et italien et publié en livre de poche dans cette dernière langue.

Références[modifier | modifier le code]